Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil 2014

 

L'omnipotent Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil 2014

 

Chinmoku revient du Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil !

 

J’y fus le vendredi 28 novembre et le samedi 29 novembre. Je suis allée sur Paris en train le 27 novembre, et j’en suis rentrée le 30. Je dois avouer que le lundi de la semaine suivante, j’étais com-plè-te-ment morte… Sûr, on m’avait prévenue, ce Salon c’est le parcours du combattant ! Une épreuve pour les lecteurs avertis. Mais j’avais préparé mon expédition, j’avais un emploi du temps très précis… Je vous en mettrai peut-être une photo, ainsi que celles des auteurs qui j’ai pensé à immortaliser malgré l’émotion.

Et oui, j’ai tenu durant ces quelques jours magiques mes pensées sur un petit carnet, en temps réel, surtout dans les files d’attente pour les faiseurs d’histoires les plus célèbres.

Je vous les livre désormais dans leur intégralité !

 

Tout d’abord, les chiffres :

Cette année, le Salon a accueilli 162 000 personnes.
2 000 auteurs et illustrateurs étaient présents.

 

Ensuite, mes chiffres :

J’avais prévu de rencontrer ces auteurs :
– Pierodomenico BACCALARIO
– Elise FONTENAILLE
– Erin HUNTER
– Erik L’HOMME
– Eric BOISSET
– Marie DESPLECHIN (qui fut cette année la marraine du Salon)
– Frank PAVLOFF
– Carina ROZENFELD
– Timothée DE FOMBELLE
– Quentin BLAKE (illustrateur)
– Anne PLICHOTA
– Cendrine WOLF
– Patrick MCSPARE
– Joseph DELANEY
– Vincent VILLEMINOT
– Robert MUCHAMORE
– Christophe MAURI
– Pauline ALPHEN
– Marie PAVLENKO
– Malika FERDJOUKH
– Anne-Laure BONDOUX
– Yves GREVET
 
J’ai amené pas moins de 18 livres au Salon, dont un du CDI de mon collège et un d’un de mes professeurs.

 

 

Voici mon compte-rendu !

 

Jeudi 27 novembre 

[dans le train] 14h53

 

Le train est parti à l’heure ; j’ai 3h30 devant moi. Je prévois de beaucoup écrire, lire un peu, et rêver aux rencontres qui s’annoncent… Pour les deux jours à venir, je n’aurai qu’une contrainte : m’amuser. Profiter. Entourée de livres et de leurs auteurs. Rencontrer des maisons d’éditions, discuter, créer des liens. Je suis encore au stade de l’anticipation, et tout est possible. Je laisse galoper mon imagination ; c’est encore ce que je fais de mieux. J’espère que ce seront parmi les meilleures journées de ma vie !

 

Vendredi 28 novembre 

[dans le Salon] 10h36

C’est une explosion de bruits et de couleurs ! Un moment de doute à l’entrée : il fallait un adulte pour m’accompagner… Mais la responsable à l’entrée, franche et joviale, m’a laissé entrer, m’a donné un plan, et me voilà dans la jungle ! Je viens de rencontrer Pierodomenico Baccalario ; j’ai pu faire dédicacer « La fille qui dévorait des livres ». Il y avait de la queue, aussi je n’ai pas trop eu le temps de parler… C’est le vendredi, le jour des scolaires, il y a des dizaines de classes parisiennes ! Il fait terriblement chaud. Je vais de ce pas à la rencontre d’Elise Fontenaille…

 

11h35

Je suis sur la mezzanine, entre les niveaux 0 et 1. J’ai acheté un sandwich et je fais une pause. Elise Fontenaille était très surprise que je sois venue de Bordeaux pour le Salon. J’ai pris une photo d’elle, puis l’une de ses assistantes a pris une photo de nous deux. Je l’avais déjà rencontrée, en 2012, alors qu’elle participait au prix Lecteurs de Gironde. J’étais allée à la remise des prix (elle avait gagné !) avec le club lecture de mon collège. Mais nous avions été les derniers à faire signer nos livres, et la pauvre avait si mal à la main que nous nous étions contentés de prendre une photo tous ensemble. Je l’ai encore sur le sous-main de mon bureau !
Prochain rendez-vous, Erin Hunter et Erik l’Homme, que je verrai à partir de 13h30. J’ai le temps de manger, de me poser un peu. Je compte aussi, cet après-midi, me renseigner auprès de quelques maisons d’éditions pour l’un de mes textes. Je n’aurai sûrement pas le temps demain… Où vais-je aller ? Je vais consulter ma liste et me décider sur deux/trois objectifs. J’aimerais discuter un peu avec Erik l’Homme, mais il y aura sûrement de la queue. Peut-être reviendrai-je le voir ce soir ?

 

13h45

J’ai mangé avec ma marraine dans un square à côté du Salon. De retour sur les lieux, j’ai un peu exploré le niveau 1, puis je me suis rendue au stand auquel dédicaçaient Erin Hunter et Erik l’Homme.
Erin Hunter dédicace très rapidement et pour cause, elle est internationalement connue et beaucoup de gens viennent la voir. Il y a aussi une queue monstre pour Erik l’Homme, mais je suis bien décidée à bavarder un peu…

 

[de retour chez ma marraine] 22h05

Il s’est passé tant de choses ! J’ai eu des conseils d’écriture auprès d’Erik l’Homme, de Carina Rozenfeld, de Samantha Bailly… J’ai fureté à la recherche d’une bonne maison d’éditions qui pourrait me donner des conseils sur mes écrits : que dalle ! Ils reçoivent tous trop de manuscrits…Enfin, j’ai toutefois fini par trouver mon bonheur.
J’ai aussi croisé, totalement par hasard, l’auteur du roman « Réda et le maître génie », j’ai nommé Florent Gounon. Ça oui par hasard, j’ai engagé la conversation en le prenant pour un éditeur du Diable Vauvert… On m’a conseillé son livre plus d’un an plus tôt, sur Babelio, aussi je vais enfin acheter son livre ! Je promets d’aller le voir plus tard dans la soirée. Ma marraine et moi faisons un saut chez elle pour une petite pause, un repos, je me décharge de mes livres. Oh, j’ai oublié de dire que juste après la rencontre de Florent Gounon, je suis allée voir Franck Pavloff, et j’ai fait dédicacer mon « Matin brun » et celui de ma professeure de français.
Aux alentours de 18 heures, retour sur le salon pour acheter le livre de Florent Gounon et retrouver Vincent Villeminot (un virtuose du suspense, sa série « Réseau(x) » est un chef-d’œuvre !). En passant devant le stand des éditions Syros, blocage sur Jeanne A.Débats, auteure de « La balade de Trash », un roman superbe que j’ai a-do-ré… J’ai acheté « Pixel noir », un autre ouvrage d’elle qu’elle m’a conseillé. J’ai fait dédicacer mon tome 2 de « Réseau(x) » auprès de Vincent Villeminot, puis direction la maison d’éditions « Le Jasmin », pour acheter « Réda et la maître génie ».
De retour chez ma marraine, je suis vidée. Et demain sera plus mouvementé encore… Mais je suis prête !

 

 

Samedi 29 novembre 

(dans le Salon] 15h25

J’ai dû renoncer à faire dédicacer « Tobie Lolness », la queue pour Timothée de Fombelle était bien trop longue. Ma marraine et moi avons mangé dans un restaurant algérien, puis l’enfer a commencé…
Il y a tant d’auteurs à voir, et des queues horribles ! J’ai aussi dû faire une croix sur Malika Ferdjoukh. J’attends pour (re)voir Marie Pavlenko, et lui faire signer le tome 2 du « Livre de Saskia », que je n’ai pas encore lu. Il me reste Pauline Alphen, Anne Plichota et Cendrine Wolf, Marie Desplechin… Il faut que je garde courage.

 

 

Dimanche 30 novembre

[dans le train] 12h32

Je suis allée voir les auteures d’Oksa Pollock et de CHERUB juste avant qu’ils n’arrêtent leurs dédicaces, ainsi il n’y a pas eu de queue. J’ai pu rencontrer Marie Desplechin quasiment dès son arrivée, et j’ai donné son cadeau d’anniversaire à Pauline Alphen : elle est née le 28 novembre, autrement dit la veille, et elle était plutôt surprise ! J’ai terminé en beauté avec Patrick McSpare, un magnifique dessin d’Alba Llord dans mon exemplaire du tome 3 des « Héritiers de l’Aube ». Je me suis entretenue avec une éditrice de Scrinéo, et ils sont prêts à lire mon manuscrit.
Je suis rentrée complètement exténuée et j’ai fini la soirée en douceur – ceci dit je n’étais plus en état en faire grand-chose, totalement morte.
Et je suis désormais sur le chemin du retour, avec un total de 21 auteurs rencontrés, 23 livres dédicacés. Je n’ai pas pu rencontrer : Quentin Blake, Malika Ferdjoukh et Timothée de Fombelle.
J’ai recontré les auteurs suivants sans l’avoir initialement prévu : Samantha Bailly, Jeanne-A. Débats, Florent Gounon.
En somme, une expédition rondement menée. J’ai fait de la pub pour la librairie Mollat (Bordeaux) et je compte bien y retrouver certains auteurs.

 

Et voilà ! Certains passages sont assez brouillons, mais je ne les ai pas modifiés, et j’ai des circonstances d’écriture atténuantes. Quel grand événement que ce Salon !

 

Ici et ici sont disponibles les photos que j’ai prises sur le salon, pour le plus grand plaisir de vos yeux !

 

Amitiés,

Shishi et Chinmoku.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s