Lettre ouverte à Sophie Audoin-Mamikonian

 

Salutations.
Cet article est très particulier. Je le publie ici uniquement pour que l’histoire qui m’a poussée à l’écrire ne sombre pas dans l’oubli ; ce genre de chose, c’est à conserver.

 

Cet article est une lettre ouverte à l’intention de Sophie Audoin-Mamikonian, l’auteure de la bien connue série Tara Duncan. Et ce n’est pas une lettre ouverte remplie d’amour et d’admiration pour sa personne, loin de là.
Il se trouve qu’il y a presque deux mois, j’ai publié sur le Monde Fantasyque une critique augmentée de Tara Duncan, majoritairement négative et l’assumant parfaitement. J’ai eu beaucoup de retours de la part des taraddicts à cette occasion : aucun hater, contrairement à ce que je craignais. Les taraddicts ont dit ne pas être d’accord avec moi, mais me respecter car j’avais su être objective et respectueuse. Voilà qui me combla de joie, vous pouvez vous en douter.
Pour réaliser et documenter cet article, j’avais posté sur la page Facebook de Sophie Audoin-Mamikonian (je l’appelle Dame Sam, c’est plus rapide) un petit sondage sur Tara Duncan. Lors de la publication de ma critique, j’en ai reparlé sur Facebook, et j’ai demandé aux taraddicts intéressés de me demander le lien de mon article en commentaire, pour ne pas « afficher » mon avis négatif et ainsi gêner Dame Sam.
On m’a suggéré de contacter Dame Sam en privé pour lui parler de cette critique, afin qu’elle ne tombe pas dessus « par hasard » et me prenne pour une hypocrite. Je me suis exécutée. Je me suis bien embêtée pour écrire un message poli, humble, alors que j’étais clairement du mauvais côté de la barrière. Ce message, le voici (j’ai noirci mon nom pour mon anonymat) :

 

Dame Sam

Dame Sam

 

Je m’attendais à tout en réponse : une SAM un peu véhémente, attristée, compréhensive, rigolote surtout. Je m’attendais à tout, sauf à ce que j’ai vraiment reçu.
J’ai publié cette lettre sur Facebook il y a de cela environ un mois. J’ai décidé de l’ajouter ici pour qu’il en reste une meilleure trace. Et parce que ceux qui ont su, par les réseaux sociaux ou en suivant l’évolution de ma critique, que j’avais eu de menues embrouilles avec Dame Sam, méritent de savoir comment l’histoire s’est conclue.

 

« Lettre ouverte à l’intention de SAM :
Dame Sam, tu n’as pas l’air de comprendre à quel point les messages que j’ai reçus de ta part m’ont perturbée.
Je ne vais pas les analyser ici, ce serait trop long, et je ne publierai même pas de captures d’écran ici. Ce qui est privé doit le rester, je respecte ta volonté de ne pas exposer explicitement ces messages à la vue de tous. Sache néanmoins que si tu m’accuses de diffamation à cause de cette lettre, j’aurais des preuves à montrer pour prouver l’authenticité de tout ce que je cite ici. Je ne veux pas te nuire. Je ne veux pas non plus décevoir tes lecteurs en parlant ici d’événements qui ne te flatteront guère. Je veux juste te montrer que quoi que tu aies pu penser de moi, je n’aime pas me laisser rabaisser avec des prétextes tels que mon âge, mes loisirs ou mon niveau intellectuel… Tu m’as blessée, je te l’ai dit, tu as ignoré mon chagrin ou tu y as injustement réagi. Voilà ce qui me motive vraiment à m’exprimer désormais.
Mais laisse-moi quand même faire quelques citations plutôt parlantes de ce que tu m’as répondu par messagerie privée, au cas où d’autres liraient ce message qui t’est destiné, ou au cas où tu en aurais oublié les tenants et aboutissants (je poste ceci en public par honnêteté, et parce que j’assume ces paroles que je t’adresse) :
« Je me suis toujours demandée pourquoi les gens écrivaient des critiques, aussi violentes et négatives. » (Au passage, « demandé » ne prend pas de e. Pas super, pour une Chevalière des Arts et des Lettres.)
« Seuls les geeks continuent à lire Tara Duncan »
« Un peu de maîtrise et de gentillesse dans ce monde si brutal, c’est bien aussi. »
« Tu es trop grande et intellectuelle, sans doute, pour continuer à lire Tara Duncan. »
« Jamais, comprends-le bien, jamais critiquer un livre ne va aider un auteur. »
{Dame Sam, tu m’as donc qualifiée de « sans doute trop grande pour aimer Tara Duncan ». Mais quand je te révèle que je n’ai que seize ans, tes propos ont changé du tout au tout me concernant, de nouveaux arguments ont fait surface… Pourquoi donc, cela m’intrigue ?}
« critiquer à ton âge un livre dont tu as clairement dépassé le niveau et le mettre sur mon mur est à la fois agressif et cruel. » [NB : j’ai publié les résultats d’un sondage effectué sur TD sur ton mur, et j’ai dit aux intéressés de me demander le lien de ma critique en commentaire, justement pour ne pas « afficher » mon article. Alors le lien publié en réponse de commentaire, je ne trouve pas que ce soit de la provocation, sinon du tact.]
« Internet vous permet aujourd’hui de faire des choses que nous ne nous serions jamais permises à l’époque. »
« tu penseras à moi avec tendresse et affection quand un gamin démolira ton livre que tu auras chéri et travaillé avec acharnement et courage… »
Donc bon, Dame Sam. Je pense avoir une vision assez globale de notre affaire pour pouvoir la juger ici avec suffisamment d’impartialité. Nous avons peut-être des normes de politesse très différentes et tu ne te rends pas compte d’à quel point ce que tu m’as écrit peut être blessant, ou bien tu as parfaitement conscience de la gravité de tes paroles et tu assumeras m’avoir accablée de la sorte. Parce qu’entre « Tara Duncan c’est que pour les geeks » et « les critiques négatives ça ne sert à rien », il y a quand même un certain manque de cohérence ou même de politesse dans tes propos. Parce que, ma fameuse critique, tu ne l’as pas lue, Dame Sam. Tu me l’as dit toi-même : « Pardon de te décevoir, mais je ne lis jamais les critiques, qu’elles soient positives ou négatives ». Alors je te pose cette simple question, avec objectivité :
Comment peux-tu médire sur ma critique et sur les blogueurs en général comme tu le fais, avec tant de véhémence et de conviction, sans même avoir lu ce que j’ai écrit sur Tara Duncan, et visiblement sans avoir jamais lu une seule chronique faite sur tes ouvrages ?
Et si tu dois faire une réponse à cette lettre ouverte, je veux que tu répondes à cette question avant toute chose. Avant de me dire quoi que ce soit d’autre. Ça éclairera sans doute mes pensées.

 

Est-ce que j’ai été une excuse pour que tu te défoules, que tu lâches tout ce que tu avais sur le cœur ?
Le pire est sûrement que publiquement, tu as parlé de cette critique (omettant que tu ne l’avais pas lue) : un gentil message plein de gaieté et de tolérance (dans lequel tu m’as d’ailleurs appelée Chimère. ‪#‎choquéedéçue‬). Pourquoi donc, alors, ne m’as-tu pas dit tout ce que tu avais à me dire par le même biais, en public ? As-tu eu la « délicatesse » de ne pas me descendre en public ? Je ne trouve pas que ça justifie tes actes. Tu m’as trop dénigrée en profitant du statut privé pour que ton attitude en public ne me semble pas louche. Car à choisir, si je devais déterminer dans quels paramètres tu as été franche et dans lesquels tu as préféré rester « soft », je dirais sans doute que c’est en privé que tu me révélas ce que tu pensais vraiment de moi. De plus, quelques jours plus tard, tu as soigneusement retiré ma publication de ton mur. Pourtant elle était inoffensive, j’y annonçais juste les résultats de mon sondage, qui étaient d’ailleurs largement en la faveur des taraddicts, alors dis-moi, pourquoi as-tu agi de la sorte ?
Tu as toujours été mon idole, Dame Sam. Je voulais continuer de t’admirer malgré le fait que je ne sois plus une taraddict. Pour toutes les qualités que tu montrais sur le Net, pour ta gentillesse quand nous nous sommes rencontrées, ta méga-grande bibliothèque de l’imaginaire qui me mettait des étoiles plein les yeux, ton amour de Terry Pratchett… j’en passe et des meilleures. A mon sens, nous étions faites pour nous entendre, nous étions sur la même longueur d’ondes, avec les mêmes centres d’intérêt. Nos récents échanges m’ont fait changer d’avis sur ta personne, et crois-moi, je le regrette énormément.
Si tu avais lu mon article, ou ne serait-ce que le tout début dudit article, tu aurais vu l’amour que je porte à Tara Duncan malgré mes critiques. Tu aurais vu les commentaires de tes taraddicts qui ont très bien réagi malgré le fait qu’ils n’approuvaient pas ce que j’ai écrit. Tu aurais vu l’objectivité et la méthode qu’on a soulignées chez moi, au lieu de la bêtise et de la cruauté que tu m’as directement et injustement attribuées dans tes posts.
Cette lettre à ton intention, c’est pour te dire que tu as déçu non seulement une ancienne taraddict, mais surtout une adolescente qui t’a idolâtrée pendant plusieurs années de sa courte vie. Une passionnée de lecture et d’écriture qui ne verra plus jamais les grands succès littéraires de la même manière à cause de (grâce à ?) toi. Une ancienne fan qui ne verra plus jamais tes publications ou tes commentaires de la même façon, à cause de ce que j’ai entrevu de toi en privé.
Tu m’as qualifiée de « trop grande », j’ai répliqué en te dévoilant mon âge. Résultat ? « Internet vous permet aujourd’hui de faire des choses que nous ne nous serions jamais permises à l’époque. »
« tu penseras à moi avec tendresse et affection quand un gamin démolira ton livre que tu auras chéri et travaillé avec acharnement et courage… »
Explique-moi ta logique, Dame Sam. Convaincs-moi que tu n’as pas utilisé mon âge comme un nouveau prétexte pour m’accabler, alors qu’avant j’étais « trop grande pour continuer à lire Tara Duncan ». Cela t’a étonnée et chagrinée d’avoir affaire avec une blogueuse de 16 ans ? Une Damoiselle sans expérience qui prend la Toile pour son terrain de jeu et qui détruit sans scrupules les auteurs de romans dans ses critiques « violentes, négatives, agressives et cruelles », que tu qualifies aussi crûment sans vouloir les lire ?
Pourquoi, Dame Sam, ces messages si froids qui m’attristèrent ? Sous le coup de la fatigue ou de la colère…? Je ne peux pas juger tes termes avec une objectivité maximale comme j’ignore tout de ce que tu vivais quand tu m’as répondu. Mais l’affaire s’est étalée sur plusieurs semaines, et avec des paroles aussi véhémentes, je pense bien que tu pensais ce que tu disais, sans quoi tu te serais corrigée. Je t’ai laissé des portes de sortie dans ce but, des opportunités pour tempérer tes propos ; tu n’en as saisi aucune. Pire, tu m’as sciemment ignorée. Pas très fair-play de ta part. Tu es un grand nom du milieu de la fantasy jeunesse, et cette façon de me parler m’a d’autant plus touchée que je connais ta renommée. On attend toujours beaucoup des célébrités, hein ?
Je suis restée très polie avec toi, et je pense que si tu avais voulu corriger tes paroles, tu l’aurais déjà fait. C’est même incompréhensible, quand je vois tes écrits sur le Net, la gentillesse et le respect exprimés envers tes lecteurs. As-tu agi de la sorte avec d’autres blogueurs avant moi, en les respectant en public pour leur remonter les bretelles en privé ? Se sont-ils plaints eux aussi s’ils ont vécu la même chose que moi, ou ont-ils gardé le silence par crainte de représailles, par résignation ?
Tu es la première auteure que j’ai contactée personnellement, il y a plusieurs années, pour me renseigner sur tes futures dédicaces. Ça a été un cap énorme à passer pour moi : maintenant je suis en contacts réguliers avec beaucoup d’auteurs, et j’ai considérablement avancé dans l’accomplissement de mes rêves d’avenir. Mes premiers pas dans ces rêves, je les ai faits avec toi. Tu es aussi la première auteure avec qui je me dispute, et ça me déchire d’autant plus le cœur que je t’admirais, je t’idolâtrais, et tu as toujours été une de mes références, indépendamment de tes livres. Une auteure jeunesse qui s’est battue pour ses espérances et qui a tant triomphé qu’elle est devenue mondialement connue, voilà ce que tu étais pour moi. Désormais il y a une ombre au tableau, à savoir nos malheureux échanges de la semaine dernière.
Une réponse à me faire, Dame Sam ? Je te préviens néanmoins : si tu réitères ton comportement de la fois passée, à savoir me répondre en public puis en privé, sache que je publierai sans hésitation ton message privé sur mon mur pour qu’il ait la même valeur que l’autre. Ce n’est pas une menace, c’est une promesse… Histoire qu’on ne s’enferme pas dans un cercle vicieux, toi et moi. Et que tu assumes tes paroles si tu choisis de ne pas m’ignorer. Parce que jusque-là, et en dépit des quelques cinq messages que je t’ai adressés depuis nos échanges d’il y a trois semaines, je n’ai reçu que des « vu » neutres sur notre conversation commune et aucune réponse formulée. Tu boudes, Dame Sam ? Est-ce que tu vas bouder cette lettre également ?
Inutile de te faire passer pour la victime de l’histoire comme tu le fais si souvent. Je ne serai pas dupe. Tu sais aussi bien que moi que les extraits publiés plus haut sont véridiques, et que ces paroles à mon égard furent – quelque peu – déplacées. Je m’expose à tes représailles mais on ne fait pas d’omelette sans casser des œufs. Des auteurs qui réagissent mal à des critiques négatives de leurs ouvrages, ça existe, mais des auteurs qui réagissent avec autant de véhémence en prenant parallèlement soin d’entretenir leur image publique et sans avoir lu la critique en question, là c’est novateur. Tu as toujours été douée pour tout ce qui est novateur, Dame Sam. Mais tu as été un peu trop avant-gardiste cette fois-ci.
Des bises quand même 🙂 , comme tu me l’as si bien dit à la fin de ton dernier message.
HACA »

 

Je tiens à préciser que Dame Sam a complètement ignoré ce message et qu’elle m’a retirée de ses amis Facebook.
Un jour, Dame Sam, nous nous rencontrerons de nouveau. Je ferai des heures de queue pour te revoir. Je te demanderai de me dédicacer mon vieux tome 1 de Tara Duncan, qui fêtera ses sept ans en ma possession en juillet 2016. Que ce soit dans des mois ou des années, peu importe, on se reverra pour sûr.
Il s’en sera passé des choses, entre notre première rencontre en 2010 et celle que j’imagine déjà, dont j’ignore encore la date. Durant ces années s’initièrent ton succès international, désormais sans limites, et mon apprentissage de la littérature. Le choc entre les deux a été rude, n’est-ce pas ?
Des bises, Dame Sam, et prend soin de toi pour les taraddicts qui t’admirent.

 

HACA et amitiés,

Chinmoku.

 

Publicités

36 commentaires sur “Lettre ouverte à Sophie Audoin-Mamikonian

  1. Hey bien, elle n’est pas tendre cette auteure… Je suis même déçue de voir ça ! J’espère que ça ne t’as pas trop touché. Je sais qu’à ta place j’aurais été terriblement déçue donc bon :/

    J'aime

  2. Salut!
    La réaction de SAM ne m’étonne pas du tout. Elle ne supporte aucune critique, et ne tolère que les compliments. C’est « tu es avec moi ou tu es contre moi! » point barre. Et bien sûr si tu es avec SAM, aucun écart, aucun « Oui, mais bon euh, là, je pense… » ne sera admis. C’est tu aimes Taramoi et tu me couvres d’éloges, sinon tu dégages, néameho!. Le seul pouvoir des lecteurs s’ils ne sont pas contents reste de ne pas acheter la suite…et quand SAM voit les chiffres de ventes de Tara et Cal ou de la Fille de belle, elle doit bien comprendre que ses Taraddicts la lachent les uns après les autres et elle doit l’avoir très très mauvaise. Et là, elle ne peut s’en prendre qu’à elle-même…quoi qu’a mon avis, ne sachant pas se remettre en question, elle doit se demander « Mais qu’est-ce que les Taraddicts attendent pour se précipiter dans les librairies? Sans moi, qu’est-ce qu’ils vont lire, ces petits ingrats? »

    Aimé par 1 personne

    • Ahah ça a été la grande désillusion pour moi, je l’idolâtrais tant^^ Mais encore une fois, j’approuve totalement ton analyse, en ajoutant qu’elle croit à son succès avec un peu d’émotion tout de même : elle est énervée de voir des chroniques comme les miennes, mais elle est blessée aussi… Si seulement elle acceptait la critique, elle pourrait certainement redresser un peu la barre… Mais c’est mal barré.

      J'aime

      • Elle n’est pas blessée, elle est véxée! Et du haut du piedestal où elle s’est elle-même placée, elle n’écoutera jamais les voix de ses lecteurs venues de plus bas que terre…Mais ils se feront entendre en n’achetant plus rien estampillé Autremonde (surtout après cette non fin du tome 12 pour lancer un nouveau cycle. Elle s’est tirée une balle dans le pied(estal) là!)
        Le plus désolant en ce qui te concerne, c’est que tu as été Taraddict pendant de nombreuses années. Elle pourrait au moins t’être reconnaissante pour ça, même si vos chemins se séparent désormais.
        SAM est toujours sur la défensive, voir l’agressivité dès qu’on émet la moindre critique sur Tara Duncan, et quelque part on peut la comprendre avec tout ce qu’elle se prend dans la tronche par ses détracteurs, qui bien souvent n’ont jamais lu un Tara Duncan.
        Qu’elle soit agressive avec eux, à la limite, et encore je trouve qu’elle devrait les ignorer pour éviter de leur donner de l’importance, mais avec une ex-taraddicts, ce n’est pas juste. Qu’elle se dise désolée que tu n’aimes plus Tara, et on se quitte bons amis, et voilà, mais qu’elle te jette genre: « Espèce de traitre, disparais de ma vue! », ce n’est pas très fairplay. J’espère qu’elle t’a rembourser tout l’argent que tu as dépensé pour Tara, au moins, afin d’être entièrement raccord avec son discours…;-)

        J'aime

      • Dame Sam, rends l’argent aux taraddicts x)
        Elle n’a même pas regardé ma critique avant de me parler ainsi, elle le dit elle-même, c’est pathétique… Je mène une guerre décidée contre elle désormais, et si d’autres scandales du genre apparaissent sur la blogopshère, il est certain que j’irai y mettre mon grain de sel xD

        J'aime

  3. Je pense que beaucoup de Taraddicts ont rejoints le camp des déçus depuis le tome 12, et les méventes alarmantes des romans estampillés Autremonde sont en train de donner raison à ta critique…

    J'aime

    • C’est bien ainsi ! Et si d’autres critiques comme les miennes surviennent sur le Net, le phénomène aura plus d’effet… C’est ce que je souhaite. On finira bien par la faire revenir sur Terre, la Dame Sam !

      J'aime

  4. Si tu veux lui adresser un message sans qu’elle puisse l’enlever, il faut le faire sur youtube. Là elle n’a pas le contrôle pour enlever des commentaires. Elle surveille de prés ce qui se dit sur ses vidéos et répond très vite aux commentaires négatifs;-)

    Aimé par 1 personne

    • J’ai vu ça^^ Sur Facebook aussi, et elle a en plus le soutien de ses taraddicts… J’en ai vu pas mal se faire moucher sans pitié pour quelques phrases de travers !
      Mais je ne suis plus dans la guerre active maintenant. Si je me retrouve opposée à elle ou si elle vient me relancer, je montrerai les dents, mais pour l’instant j’attends mon heure… Qu’enfin les anciens taraddicts puissent s’exprimer sans être opprimés x)

      J'aime

  5. Bonjour!
    J ai lu toutes tes critiques et je tiens à te défendre. Une critique négative n’aidera jamais un auteur? Mais c’est quoi ça???? Je suis une fille qui est en train de faire des romans et crois moi les critiques négatives aident énormément un auteur à s’améliorer, à avoir du public. Et un livre est destiné à satisfaire un max de lecteurs donc on n’hésite pas à être attentif à toutes les critiques( sauf celle ou il n’y a pas d’argument, ou des trucs impolis). Moi j’ai été attentive au conseil de mes amies, j’ai du refaire entièrement mon prologue et j’ai du enlever 11 pages en les écoutant mais avec le recul, mon texte est beaucoup mieux qu’avant et je les remercierai jamais assez.
    L’ennui c’est que cette auteure se comporte comme une gamine qui boude comme me l’a fait remarquer mon cousin. Dès que c’est négatif elle chouine. Je comprendrai si elle avait douze ans mais la…. Le problème est que comme je l’ai dit les lecteurs vont acheter son livre donc elle doit un minimum s’adapter à eux par respect. Il fut un temps ou j’étais fan d’elle jusqu’à que comme toi je lui envoie une critique négative mais je cite tout de même des points positifs et en étant poli , mais elle m’ a envoyé paitre. Et puis j’ai remarqué aussi un énorme defaut dans ces livres: tout doit etre facilité pour son heroine ceux qui ont du potentiel doit être eclipsé au point que c’est frustrant comme Jeremy. Mon personnages préférée Elanora Manticore était plutot bien je trouve. Ok elle veut se venger mais on peut la comprendre, elle a énorménent souffert. Moi si ma tante et mon cousin se fait buter par un salopard qui se fait protéger je rage. Puis elle est morte, j’étais un peu frustrée puis quand elle revient en fantome elle a une personnalité nunuche. Tout ca pk? Parce que elle aurait pu faire de l’ombre à la romance Tara/Cal. Et puis Tara lu ireproche d’être obnubilée par sa vengeance mais elle c’est pire avec Magister parce qu’elle veut venger son père. Rien ne doit faire de l’ombre à l’héroine
    Bref je suis tout à fait d’accord avec toi encore une fois. A partir du moment ou elle est entrée à XO elle a pu faire n’importe quoi, et en plus a du se prendre la grosse tête.
    Mes salutations a toi et respect pour avoir fait une aussi bonne critique et de e pas t’avoir laissé faire comme moi 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci pour ce beau commentaire ❤ Moi ma petite préférée c'était Selenba, mais elle est tellement partie en cacahuète à partir du tome 10, j'étais trop triste… Oui tout est facile pour Tara, ses défauts n'ont aucune répercution sur l'intrigue, c'est vraiment mal joué de la part de l'auteure, pas crédible du tout.
      Donc ça se confirme je suis pas la seule personne qu'elle a démonté à cause d'une malheureuse critique objective ! Voilà si encore elle était jeune ça se comprendrait, mais elle a de l'expérience, et 53 ans quoi^^' Elle n'est à l'écoute de ses lecteurs que quand ça l'arrange…

      J'aime

  6. Mais de rien!! 😉
    Mais nous ne sommes pas les seules a nous être faites démontées par l’auteure(quoi que elle n’a pas été aussi impolie avec moi qu’avec toi). Dans le chapitre 28 de PatrickleMorse sur Tara une fille fait un commentaire chez PatrickleMorse en expliquant qu’elle avait envoyée deux pages de critique négative vis à de SAM et elle a envoyée boulet (bon de manière gentille mais voilà quoi…) . Et SAM dans son blog a mis une page sur Tara en répondant en critique comme quoi certains lecteurs avait trouvé Tara trop parfaite… Et la elle a dit oui mais on reproche à Tara d’être parfaite mais pas Harry c’est pare que elle est riche O_O. Je t’invite à lire ca car ca m’avait choquée
    Ca se passe de commentaire… Je crois que son ascenscion lui ait monté à la tête et se croit supérieure aux auteurs. Donc forcement quand ceux sont plus célèbres qu’elles je crois qu’elle fait de la jalousie(comme JK Rowling). La preuve est que quand je lui ait envoyé ma critique, je lui ait dit que si elle ne la lisait pas c’est pas grave car je sais qu’il y a beaucoup de critiques et qu’elle est débordée. Elle l’a mal pris en disant que c’est fou que les gens la prenait pour les autres auteurs en disant que elle, elle lisait tout … Ok….
    Sur ce je te laisse je vais aller faire un commentaire sur ton autre page sur Tara.
    🙂

    Aimé par 1 personne

    • Wow ah oui ses mauvais penchants ne datent pas d’hier O_O elle est barge, cette dame. j’aimerais bien que ça lui retombe dessus d’une manière ou d’une autre, que justice soit enfin faite ! Elle est jalouse d’Harry Potter, c’est pas nouveau, elle est suvent immature quand elle en parle ou se compare à JKR d’ailleurs xD vraiment pas maligne comme auteure… Et complètement illogique !

      J'aime

  7. C’est vrai qu’elle est immature et moi aussi j’approuve ce que tu dis ! Je ne pense pas qu’elle ait mauvais fond mais elle a de gros défauts indignes d’un auteur expérmenté. Un auteur ne doit pas afficher une jalousie vis à vis des autres du moins publiquement pour ne pas nuire aux gouts d’un lecteur et qu’il se sent libre d’aimer n’importe quel autre livre, ne doit pas faire trop de tomes en trop (exemple Anne Plichota et Cendrine Wolf n’ont fait que trois tomes en trop avec la série Tugdual c’est tout donc cela n’ a pas trop nuit à la serie SAM c’est au moins cinq livres en trop) et SURTOUT doit être autant attentive aux critiques négatives que positives et ne doit pas montrer ouvertement ses conflits avec la maison d’Edition sauf si c’est extrêmement grave ainsi que montrer un grand respect aux illustrateurs d’une couverture qui se sont cassés la tête( un moment elle a dit que certaines des couvertures dessinées étaient un peu beurk ,cette attitude se passe de commentaires…).
    En plus de la nouvelle facette cruelle qu’elle affiche envers toi en privé tout en ne disant pas la même chose du public et (excusez-moi d’avance si SAM lit ça et avec tout le respect que je lui doit) est de la lachete, du mensonge et de la méchanceté gratuite envers une fan comme toi qui s’est cassée la tete à argumenter intelligemment la ou elle se gourait et qui a essayée de l’aider à s’améliorer. Si autant elle se serait excusée… Mais là… De toute façon la justice lui retombe dessus étant donné que ses chiffres de ventes baissent… Ah d’ailleurs je l’ai trouvée un peu hypocrite de dire tu es trop grande pour lira Tara Duncan car la couleur de l’âme des anges je trouve que c’est pareil que Tara Duncan et pourtant ce livre est censé être classé pour adultes. Moi je dis que c’est pour ado
    Prends soin de toi 😉
    Ps : quand est ce que tu feras une critique sur Oksa Pollock?

    Aimé par 1 personne

    • Je plussoie, je plussoie tes paroles mon enfant ! Au fait, tu as vu le prochain tome de Tara qui sortira ? L’histoire de ses rejetons (faut tout tenter pour que les ventes remontent visiblement), intitulée « L’impossible mission ». Wowowow ils se sont cassé la tête pour le coup ! Mais au moins la couverture est beaucoup plus belle que les autres, de belles couleurs et un beau design (même si la répartition de l’espace entre les personnages est à mourir de rire xD).
      J’ai fini de lire Oksa Pollock voici des années, et reparler d’une série lue il y a longtemps est toujours difficile pour moi^^ c’est vrai que j’aimerais bien faire un article dessus, mais je devrais pour cela les relire, et actuellement je ne peux pas me le permettre, entre les lectures scolaires et ma PAL qui me nargue… Mais s’il m’arrive parfois de comparer les parcours éditoriaux d’Oksa et de Tara, il est indéniable que les auteures d’Oksa sont beaucoup plus sympas (je les ai rencontrées aussi, des amours <3) et malgré un petit dérapage avec Tugdual, elles se sont bien arrêtées à temps…
      Prends également soin de toi, jeune taraddict déchu 🙂

      J'aime

      • Mon enfant??? J’ai dix-huit ans gamine ;p( bon voilà que j’ai un coup de vieille maintenant)
        Quel chance as-tu de rencontrer tout ses auteurs! J’aurais tant aimé voir en vraie Cendrine Wolf et Anne Plichota car pour l’instant ceux qui l’ont rencontrée m’ont dit qu’elles étaient à la fois simplistes, modestes et extrêmement sympathique!! Je reve de les rencontrer!!
        C’est vrai que je peux te comprendre pour le fait que tu n’ai pas le temps au vu des études( je fais de medecine donc je suis bien placée pour le savoir)
        C’est vrai que Tug a été un dérapage mais pas aussi grave que celui de Tara( déjà qu’à la base je ne pouvais pas me saquer le personnage de Tug bien que si tu l’aime bien je respecterai tes gouts)
        Et oui j’ai vu la couverture de Dan et Celia. Vive la machine à sous. Moi perso je me suis arrêtée au tome 11 degoutée de a tournure que cela prenait et du fait que je me suis rendue compte que SAM n’écoutait que les critiques élogieuses ( qui se font de plus en plus rare). Néanmoins j’ai lu à la bibliothèque les autresmondes de Tara Duncan pas mal du tout. Dommage que ça se soit arrêté je me demande pourquoi SAM n’a plus voulu continuer. Je crois que ces autres livres fonctionnent très mal et ses produits dérivés aussi pour qu’elle veuille continuer absolument.
        M’enfin… Sinon écris-tu tes propres livres??? Si oui quoi comme genre????
        Ps: On devrait fonder le club des taradicts dechu 🙂

        Aimé par 1 personne

      • Ahah j’appelle tout le monde « mon enfant », question d’habitude :p
        C’est au Salon du Livre de Montreuil que j’ai rencontré Anne et Cendrine ! Et oui elles sont modestes et super sympas, c’est génial de parler avec elles. Perso je ne pouvais saquer ni Gus ni Tug, donc la trilogie de Tugdual, je ne l’ai même pas tentée x)
        La couverture de Dan et Celia, tout un poème ! Tu as vu le petit Luke casé là comme faire-valoir pour les deux autres ? C’est un peu triste… J’espère que son rôle dans l’histoire ne se limitera pas à faire ressortir la beauuuté des jumeaux (mais je redoute quand même).
        Les Autres-Mondes de Tara Duncan, un roman superbe ! La série a assez bien marché de surcroît… Oui elle a dû se vexer en voyant que ses propres romans plaisaient moins au fans. Y a pas à dire, les Autres-Mondes sont de bien meilleure qualité que les derniers TD…
        Et sinon oui, j’écris de la fiction, mais je n’en suis pas encore à mes propres livres :p Plutôt de l’imaginaire, et de la jeunesse.
        Oh oui, le club des taraddicts déchus ! Longue vie à nous !

        J'aime

  8. Re bonjour!
    Ah okay pour le « mon enfant ».
    Ok dans ce cas ce qu’on disait sur Anne Plichtota et Cendrine Wolf était vrai alors.
    Moi j’aimais bien Gus car j’aimais bien le concept qui disait même si j’ai pas de pouvoirs je susi autant utile que les autres même si mon complexe d’infériorité m’empêche de le voir…. Moi ma préférée c’était Zoé dommage qu’à la fin du tome 3 de Tugdual….
    Oui je pense que SAM a du rager quand Thomas Mariani a gagné plus de popularité qu’elle. Je suivrai la carrière de Mariani si un jour il se décide à être auteur de son propre univers…
    Ah cool tes fictions, je pourrais les voir? Moi en temps qu’auteur j’ai un problème d’imagination donc je fais un roman qui se base d’évènements historiques en 1923 en Allemagne et un roman qui a son propre univers mais je me base sur les Tudors, GOT … Le problème est que maintenant mes copines n ‘ont plus le temps de lire mes romans et donc de les critiquer… Pas grave…
    Oui j’ai bien peur que Luke soit un faire valoir dans l’impossible mission et j’ai peur que ça vire en catastrophe comme le fait qu’il y aura beaucoup de sexisme…
    Longue vie au Taradicts déchus!!!
    🙂 8D

    J'aime

    • J’ai jamais pu aimer Zoé, je sais pas pourquoi, je ne la supporte pas xD Trop gentille à mon goût… Celle que j’aimais bien, c’était Mercedica, la Sauve-Qui-Peut espagnole dans les premiers tomes, mais elle disparaît assez vite…
      Wow sacrés projets d’écriture ! ça doit te demander beaucoup de documentation. Sinon tu peux chercher des bêta-lecteurs via Internet, il y a des plateformes spéciales pour ça même. Par exemple CoCyclics, une espèce de grand forum sur lequel les écrivains échangent lectures et conseils (je connais peu, je n’y suis pas^^), dont on dit beaucoup de bien. Va voir à l’occasion, je suis sûre que tu y trouveras ton bonheur 🙂
      J’ai un site perso pour tout ce qui concerne mes écritures (je ne mélange pas mes casquettes de blogueuse et d’écrivaine^^), il s’appelle « La Chimère qui divague », tu dois pouvoir le trouver assez facilement via Google. Et toi, tu publies tes textes sur Internet ou tu les gardes pour toi ?
      Si j’entends que Luke est injustement maltraité dans TD 14, j’irai lire le bouquin juste pour pouvoir le soutenir…

      J'aime

      • Ah ok pour Zoé… Je respecte tes gouts et tes opinions don pas de problème… C’est vrai que Mercedica puait la classe… Elle me fait un peu penser à Selenba avant qu’elle part en live dans le tome 10.. Domage qu’elle nous quitte en effet..
        C’est vrai que lorsque j’ai eu ses idées de me baser sur des évènements historiques vu que je voyais que les romans fantasy que j’écrivais ne réussissaient pas au vu de mon manque d’imagination ( mais à un point que ça se passe de commentaire…. ) . Depuis mes amies me disent que cet univers me correspond mieux et je les comprends. Inconvénient: c’est que en plus de m’être cassée la tête à avoir un scénario un peu crédible et des personnages avec une bonne psychologie, j’ai du faire avant ça pour que l’histoire tienne la route : 4 mois de documentation dont des films du Moyen Age, ou de la Renaissance, les personnalités historiques pour faire des clins d’oeil. C’était dur mais au final ça valait la peine
        Ok j’irais voir tes fictions! Je les gardes pour moi et quand je les finirais et qu’elles seront au point je les publierais ( un jour peut-être dans quatre ans vu que j’avance à la vitesse d’un escargot au vu de mes études…) et aussi parce que je ne veut pas trop faire impatienter pendant trois ans mes lecteurs sur Internet ainsi que si je fais des erreurs je ne pourrais pas les recorriger si je les publies sur Internet..
        Ah et merci pour CoCyclics j’irai voir
        Un conseil n’achète comme même pas le bouquin c’est dommage de perdre du pognon juste pour pouvoir soutenir Luke car je sens que ça va être une cata vu que l’auteure est incapable de se remettre en question. Va plutot à la bibli ou emprunte le a tes amies ou telecharge le !!

        Aimé par 1 personne

      • Un petit secret entre nous ? Tara Duncan est le seul roman que je pourrais télécharger illégalement sans une once de culpabilité x) concernant Zoé je suis très difficile en personnages, tous ceux qui sont naïfs, faibles ou aux sentiments amoureux trop forts, je les déteste subjectivement. Parfois dur de chroniquer un bouquin en sachant qu’on a un avis trop tranché^^
        Ah oui, sacrée documentation ! Si un jour tu achèves l’un de tes projets je serais curieuse de te lire 🙂

        J'aime

  9. Ha c’est vrai que moi aussi je pourrais telecharger illégalement Tara sans un remord . Wow le respect qu’on a quand même XD.
    C’est vrai que c’est dur de passer outre ses gouts pour pouvoir faire des critiques. J’avais une amie qui adorait faire un style tout rose tout beay( c’est un style d’écriture comme un autre ça se respecte) et m’a demandé de dire ce que j’en pensais. Sauf que moi c’est plutot le style tout noir, le monde avec des intrigues, des trahisonshorreurs et où mes héros sont soient complexes ( c’est à dire dans leurs ideologie politique ou dans leurs personnalité connard mais pas tout a fait). Ça été dur pour moi de faire une critique objective
    Si tu veux je peux t’envoyer par mail le court prologue où je me base un peu sur les Tudors, la cour, les trahisons , et Got ainsi que mes 11 pages de 1923, mais le rythme va être lent escargot que je suis!
    🙂

    J'aime

  10. Et voilà! Les Tara juniors débarquent! SAM s’acharne dans ses erreurs et n’écoute toujours pas ses lecteurs qui lui ont clairement fait savoir en boudant Tara et Cal qu’ils veulent autre chose que du Tara Duncan désormais.

    Elle est persuadée qu’elle fait partie des auteurs qui ont écrit une oeuvre intemporelle et universelle que tout le monde aime et qu’elle peut faire toute « maaaaa viiiiie » des suites et des spin off que le public s’arrachera et que Tara Duncan les films sortiront un jour (réalisés par Speilberg, cela va sans dire…).

    Ses échecs commerciaux ne lui ont rien appris. Elle pense vraiment, je crois, qu’il y a encore un public pour les romans de l’univers Tara Duncan.

    Elle a fait vivre sa saga pendant 12 ans, c’est déjà un exploit extraordinaire, mais elle ne veut pas que son beau rêve s’arrête. Pourtant le vieil adage qui dit jamais 2 sans 3 ne va tarder à la rattraper et le réveil sera brutal.

    Dans la famille sagas d’AutreMonde au pilon, après La fille de Belle et Tara et Cal, Célia et Dan sont bien partis pour ne pas dépasser le tome 1.

    Il est clair que SAM a compris après l’échec commercial de Tara et Cal que les Taraddicts sont passés à autre chose, mais qu’à cela ne tienne, elle aussi les a laissé tomber, il est temps de séduire une nouvelle génération.

    Seulement voilà, les ados de 2016 ne vont pas avoir envie de lire une saga qui suit une saga qu’ils n’ont pas lue. Et il sera difficile de convaincre des lecteurs de lire les 12 tomes pavés de Tara Duncan avant d’attaquer Célia et Dan.

    Alors si les anciens Taraddicts ne répondent plus présents et qu’il n’y a pas de nouveaux lecteurs, l’avenir de Célia et Dan me parait plus que compromis.

    Si on ajoute la pottermania qui repart de plus belle ne laissant que des miettes aux autres romans jeunesse qui vont sortir d’ici Noël, nos pauvres jumeaux d’AutreMonde ont du soucis à se faire…

    Aimé par 1 personne

    • J’ai vu de bonnes chroniques sur Dan et Celia, mais venant de lecteurs n’ayant pas lu TD… Perso rien que la couverture m’a dégoûtée : cette répartition des personnages dessus, la dévalorisation de Luke (fils de Magister) pour valoriser les enfants Mary Sue de Tara, c’est dégoûtant de se servir d’un perso comme ça. Sa saga est moribonde, elle a la sensation d’être encore suivie parce qu’environ une centaine de personnes la soutient activement sur les réseaux, mais la réalité est tout autre, et comme elle ignore les critiques, bien difficile de s’en rendre compte… Je vais mener mon enquête, et si VRAIMENT des vieux lecteurs de TD me disent que Dan et Celia est meilleur que les opus précédents et qu’il y a un vrai renouvellement, je tenterais peut-être l’aventure. Mais il en faudra beaucoup pour me convaincre. Dame Sam appartient déjà au passé, ses nouveautés ne sont maintenues à flot que par la renommée d’XO Editions. On n’entend plus parler d’elle comme des auteurs en vogue, elle sombre dans un oubli progressif qu’elle refuse d’assumer. ça ne pourra que mal se finir…

      J'aime

  11. Certes, il y aura des lecteurs, il y en a toujours, mais pas assez, je pense, pour convaincre l’éditeur de sortir le tome 2. Tant mieux pour SAM si je me trompe.

    Mais je pense que Célia et Dan soit la dernière tentative de saga Autremondienne, car l’éditeur ne va pas continuer longtemps à publier des sagas avortées au tome 1.

    C’est le fait que Célia et Dan s’adresse à une nouvelle génération de lecteurs qui l’a convaincu d’essayer une dernière fois de relancer la machine, mais SAM est sur la corde raide et n’aura plus doit à l’erreur. Ca passe ou ça casse.

    A mon avis le titre est prémonitoire: L’impossible mission.
    Et ce bandeau noir autour du livre me fait penser qu’il porte déjà le deuil de l’univers Tara Duncan…

    C’est dommage car qu’on aime ou pas ou plus, Tara Duncan fut la plus grande saga fantasy jeunesse française et la voir se terminer ainsi en eau de boudin parce que l’auteur refuse obstinément de tourner la page ça a quelque chose de pathétique et de navrant.

    Aimé par 1 personne

    • Oui, « L’impossible mission », quel titre pourri de surcroît^^ Les titres n’ont jamais été fameux, mais d’en arriver là c’est malheureux… Comme tu le dis si bien, ça passe ou ça casse. Moi aussi j’espère pour elle que ça passera, mais en un sens, est-ce que ça ne lui ouvrirait pas les yeux ?
      Pour sûr sa conduite est pathétique, son déni est risible. En espérant qu’elle s’améliorera avec le temps^^

      J'aime

      • Elle s’en serait sortie si elle avait brulé définitivement Tara Duncan au tome 12 pour écrire une toute nouvelle saga.

        En voulant faire de Tara Duncan une franchise déclinable à l’infini comme Harry Potter ou Star wars, je dirais qu’elle a transformé le plus grand succès de sa carrière en un bourbier dont on se demande comment elle va se sortir si « Célia et Dan » ne rencontre pas son public.

        Elle a fait passé l’échec de la saga « Tara et… » en prétendant le sourire forcé qu’elle avait changé d’avis et que « Tara et Cal » ce ne serait finalement qu’un roman de transition entre les sagas Tara Duncan et Célia et Dan parce qu’elle avait trop envie de se consacrer à la génération suivante. Comme si c’était sa décision et que les chiffres de ventes n’avaient rien à voir avec tout ça, ben voyons!
        Ses derniers Taraddicts encore fidèles ont fait semblant de la croire et les autres ont rigolé.

        Mais le coup du roman de transition ne marchera pas une seconde fois et je me demande comment elle va expliquer l’abandon de Célia et Dan si XO lui annonce dans six mois « Désolé, pas assez de ventes, on arrête là. »

        Il est difficile d’assumer des échecs et SAM, qui raconte pourtant tout à ses lecteurs adorés, devient curieusement sourde et muette quand un fan lui demande à quand la suite de La fille de Belle ou de La couleur de l’âme des anges?

        Mais si cette nouvelle saga se casse la figure ce sera, je crois, la fin de la franchise Tara Duncan qui n’a du reste jamais fonctionné. On verra alors si SAM est toujours aussi proche de ses lecteurs et saura leur dire franchement qu’ils n’auront jamais la suite parce qu’ils ne sont plus assez nombreux.

        Aimé par 1 personne

      • Elle est dans l’écriture du tome 2 de la Danse des Obèses, un roman pour adultes qu’elle a écrit… Il y a au moins 5 ans, et sûrement plus ! ça oui, son silence est risible quand on lui pose les questions qui fâchent… Cette façon qu’elle a de bouder ceux qui l’interrogent sur des sujets qui lui déplaisent est assez drôle quand on la voit en direct.
        Honnêtement je ne lui souhaite pas d’échouer, malgré ses nombreux défauts elle me fait quand même l’effet d’être une bonne personne, ou à peu près… Mais si elle s’obstine dans cette voie, pas de doute, elle ne fera plus long feu. Elle a sabordé son propre navire et les siècles ne retiendront pas son nom ; et contrairement à ce qu’elle affiche, parfois avec suffisance, non, jamais Tara Duncan n’égalera Harry Potter. Jamais.

        J'aime

    • Dsl je m’incruste entre vous pour dire mon avis sur le sujet, j’espère ne pas vous déranger 🙂 .Personnellement je préfèrerai que l’impossible mission soit un échec. Cela l’obligera totalement à ouvrir les yeux car jusque là elle avait encore des fidèles. La elle se rendra compte qu’elle aurait mieux fait d’écouter ses lecteurs sur les points négatifs au lieu de nous envoyer bouler. C’est un peu méchant mais je pense que ca lui ferait du bien autant à nous qu’à elle . Nous car on retrouvera le style de SAM qu’on adorait et elle ça l’aidera à s’améliorer sur son style d’écriture et pourra de nouveau avoir ses chiffres de vente augmentait. Aussi je crois qu’elle fait trop de romans à la fois ( comme la couleur de l’âme des anges, Tara Duncan, les Autres Mondes de Tara Duncan,etc ce qui peut être la cause de la baisse de qualité de ses livres… Ca l’obligera à se concentrer sur une seule intrigue à corriger les fautes, etc…
      Et c’est vrai que les siècles ne la retiendront pas alors qu’elle était bien partie pour çà 😦
      Sinon la danse des Obéses c’est comment?

      Aimé par 1 personne

      • Méchant mais pas faux, je me dis ça parfois aussi, mais l’ancienne taraddict que je suis a du mal à lui souhiater l’échec malgré tout le bien que ça lui ferait^^
        La Danse des Obèses pas lu mais elle est en train d’écrire le tome 2 x) effectivement, côté planning d’écriture, elle ne se ménage pas, et c’est certainement néfaste pour la qualité !

        J'aime

  12. Je ne vois pas comment « Celia et Dan » pourrait marcher. Le problème c’est que le succès de « Tara Duncan » va aujourd’hui causer l’échec de cette nouvelle saga qui est une suite aux yeux de tous.

    « Celia et Dan » s’adresse aux ados d’aujourd’hui, mais Il vont penser qu’ils doivent d’abord lire les 12 pavés de 500 pages chacun de TD avant de se lancer dans la lecture de la suite. Ils savent aussi que la première saga suite a été avortée au tome 1 (Tara et Cal). Tout ça va les décourager et ce sera très compliqué de les attirer.

    Quand aux anciens fans, j’ai lu les rares avis des (Ex?) Taraddicts sur leur forum et là, « Celia et Dan » n’a absolument pas convaincu. Très peu l’ont lu et quasiment aucun ne l’a aimé. Je ne sais pas si SAM visite ces forums, mais il ne vaudrait mieux pas parce que si elle cherche des messages d’amour pour « Celia et Dan », elle va avoir du mal à en trouver. Et là les avis négatifs viennent des Taraddicts, pas des détracteurs, alors même si les Taraddicts n’aiment plus ce que SAM écrit, où va-t-on?

    En parlant froidement business et chiffre de ventes, SAM ne peut donc pas compter sur ses deux cibles qui sont les ados de 2016 et les lecteurs de Tara Duncan qui ont grandi. A qui va-t-elle vendre Celia et Dan?

    J’ai dans l’idée que « Celia et Dan » se vendra encore moins que « Tara et Cal » quand j’analyse le marché potentiel des lecteurs…et on sait que « Tara et Cal » a fini au pilon.

    Les séances de dédicaces vont attirer quelques centaines d’ acheteurs, Noël quelques milliers si « L’enfant maudit » ne tire pas toute la couverture à lui, mais après le soufflé va vite retomber, à mon avis.

    Et je trouve hallucinant que des professionnels comme SAM et ses éditeurs n’aient pas encore fait la même analyse surtout après les échecs de « La fille de Belle » et de « Tara et Cal ».

    Je pense qu’ils ont en fait compris qu’ils ne séduiraient plus les anciens Taraddicts alors ils tentent d’en séduire de nouveaux avec « Celia et Dan », mais comment des pros comme eux peuvent faire preuve d’une telle naïveté en s’imaginant que ça va marcher?

    Aimé par 1 personne

    • C’est une bonne analyse ! Peros je n’avais vu que des avis de nouveaux lecteurs ayant aimé Celia et Dan, mais si effectivement même les taraddicts n’aiment plus, c’est la descente aux enfers qui se poursuit…
      Pour les professionnels, je ne saurais que dire, si ce n’est qu’ils ne veulent pas se résoudre à délaisser un filon déjà asséché. Et comme Dame Sam se refuse à voir le moindre avis sur ses romans, que ce soit des critiques positives ou négatives, elle vit certainement encore sur son petit nuage… avec il est vrai des fans qui demeurent, et qui entretiennent sans le savoir son idylle.

      J'aime

  13. Le plus triste dans cette histoire c’est que SAM gâche toutes ses nouvelles idées dans des suites et des prequels de TD qui ne se vendent pas, alors qu’elle pourrait les adapter à une toute nouvelle saga qui séduirait de nouveaux jeunes lecteurs.

    SAM a choisi de fait de la jeune Tara Duncan la clef de voute de son oeuvre, de tout focaliser sur elle, de la mettre tout le temps en valeur…et de la faire grandir.

    Mais le côté pervers de ce choix c’est que Tara adulte et hors jeu pour les lecteurs ados, c’est la clef de voute que SAM retire et le reste de l’oeuvre s’écroule car AutreMonde n’a plus aucun intérêt pour les « Tara »ddicts qui comme leur nom l’indique n’avaient d’yeux que pour Tara 😉

    C’est pour ça que SAM aurait dû dire adieu à Tara et à son univers au tome 12. Faut arrêter de se faire du mal en s’acharnant à vouloir faire d’AutreMonde une franchise à la Star wars.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s