SLPJ 2015 : Compte-rendu

 

Il est beau et vachement long, vous l’avez attendu avec impatience j’espère… Mon compte-rendu du SLPJ 2015 !

 

Le SLPJ cette année, c’était…

Le Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil  en Seine Saint-Denis.

330 exposants.

Quatre scènes, littéraire,graphique, transmedia et vocale, pour des rencontres pleines de vie !

162 000 visiteurs.

2000 auteurs et illustrateurs en dédicace.

30 000 « scolaires » invités (autrement dit des enfants qui viennent en classes, sur les temps scolaires).

700 rencontres organisées,littéraires, artistiques…

 

Le SLPJ 2015, j’y fus le vendredi, le samedi et le dimanche, avec quatre livres à faire dédicacer par jour (restriction imposée par sécurité). LE SLPJ 2015 fut pour moi une énorme opportunité : celle de rencontrer pour la première fois des gens avec qui je n’avais encore dialogué  que par le Net. De lier des relations avec des éditeurs, autant pour mes projets personnels que pour créer des partenariats avec le Monde Fantasyque. En cela je pense avoir réussi sur tous les tableaux ; et c’est avec une grande joie au coeur que je vous livre mon compte-rendu de l’événement, écrit en temps direct dès que j’avais une petite pause dans mon programme. Il est parfois un peu brouillon, mais j’espère qu’il vous plaira et qu’il vous permettra de voir de plus près à quoi ressemble cet incroyable salon !

 

 

3 décembre 2015, 9h27 [dans le train]

Normalement j’ai un petit carnet à spirales qui me sert de carnet de bord pour les salons du livre, mais dans la précipitation je me suis trompée et j’ai pris mon carnet d’adresses à la place. Je me sens un peu bête du coup ; mais j’écrirai sur des feuilles, ce sera presque plus pratique !
Cette année donc, je compte rencontrer :
Charlotte BOUSQUET, afin de lui demander, au nom d’une libraire bordelaise, pourquoi sa dernière oeuvre s’intitule Là où tombent les anges
Florent GOUNON (« officieusement », ayant décidé avec lui d’un point de rendez-vous, vu que les éditions du Jasmin ne seront pas présentes sur cette édition…) pour sa série Réda
Florence HINCKEL pour son livre U4 – Yannis
Anne-Laure BONDOUX pour son livre Tant que nous sommes vivants
Timothée DE FOMBELLE… juste pour le plaisir de le revoir et de discuter un peu
Estelle FAYE pour sa série La Voie des Oracles
Carina ROZENFELD pour sa série Doregon
Vincent VILLEMINOT pour son livre U4 – Stéphane
Fred BERNARD, juste pour le revoir
Flore VESCO pour son livre De cape et de mots
Samantha BAILLY pour sa série Souvenirs perdus
Clémentine BEAUVAIS pour son livre Les petites reines
Jérôme NOIREZ pour discuter et acquérir un autre de ses romans, je ne sais pas encore lequel
Marie PAVLENKO pour son livre La Mort est une femme comme les autres
Christophe MAURI juste pour le revoir et lui redire que j’a-dore Mathieu Hidalf
Taï-Marc LE THANH pour sa série Jonah
Benjamin LACOMBE, illustrateur plutôt connu apparemment, que je vais voir au nom d’une amie
Patrick MCSPARE, pour blablater tout notre saoûl et pour son livre Victor London
GILSON (j’ai oublié son prénom, mais c’est un dessinateur)
Nadia COSTE, pour son livre Le Premier
 
Soit 20 personnes, youpi ! J’ai également prévu d’assister à deux conférences : une le samedi, à propos de la littérature ado, et l’autre le dimanche ; ce sera surtout une remise de prix, le prix de la Voix des Blogueurs.
Je serai sur le salon le samedi, sûrement le dimanche, et le vendredi si possible ; mais étant mineure et non accompagnée, je garde une micro-réserve.
Je quitte Bordeaux le jeudi matin pour passer une journée à Paris avec de la famille, avant de partir vers Montreuil. Je trépigne, surtout qu’à la base je n’étais pas autorisée à aller au SLPJ cette année !
Quelques éditeurs ont annulé leur venue au salon (XO éditions, Pocket Jeunesse…) à cause des risques encourus et des annulations de sorties scolaires. Il est évident que l’ambiance sera à part pour cette 31ème édition, qu’il y aura une méfiance globale et insidieuse ; mais l’événement est maintenu pour fêter la littérature jeunesse malgré la menace, et en cela je suis heureuse d’y aller !

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 1L’entrée du salon !

 

4 décembre 2015, 9h15 [dans le salon]

J’ai réussi à entrer ! Je disposais d’une invitation gratuite, aussi on n’a même pas vérifié mon âge. La sécurité est bien assurée : fouilles de sacs, portiques détecteurs… J’ai du temps devant moi. Je vais prendre des photos. Je suis arrivée parmiu les premiers, il y a peu de monde encore. J’ai acheté un beau poster du SLPJ, encore mieux que l’année dernière je pense, avec dessus la plus courante représentation de la 31ème édition, le lapin blanc d’Alice au Pays des Merveilles !

 

9h28

Je viens d’aller voir l’exposition « Wonderland, la logique du rêve ». Elle est super belle ! J’ai fait plein de photos. Je les mettrai dans un article à part. Il y avait un labyrinthe, des projections, des dessins et des lectures enregistrées, le tout dans une ambiance… onirique.

 

13h28

J’ai rendez-vous au stand du Diable Vauvert, à 14 heures, avec Florent Gounon (Réda et le maître génie). Sinon c’est une journée très tranquille… Je fais la queue pour rencontrer Shannon Messenger, l’auteure de Let the sky fall et des Gardiens des Cités Perdues. J’ai acheté Let the sky fall et je compte faire dédicacer un poster pour une amie qui est fan… Ce sera une petite surprise !
EDIT D’APRES LE SALON : Certes il n’était pas prévu que je rencontre cette auteure, mais passant devant le stand de sa maison d »éditions et voyant qu »il n’y avait pas trop de queue, je me suis dit que c’était l’occasion rêvée pour découvrir ses écrits !

 

18h51

J’ai vu Vincent Villeminot, Florence Hinckel, Estelle Faye. Je patiente pour passer le bonjour à Fred Bernard : il y a de la queue et ils dédicacent à deux à l’heure, vu qu’ils font des dessins sur les livres qu’on leur confie. Ce n’est que mon premier jour de salon mais j’ai déjà les jambes très douloureuses. La suite s’annonce ardue, mais j’ai la foi. C’est cool la foi, ça porte loin.

 

 

 

5 décembre 2015, 10h52, [toujours dans le salon]

Hier soir, Flore Vesco m’a reconnue à mon sac à dos et à mes lunettes rondes ! On a beaucoup parlé, elle est su-per sympa. J’étais terriblement fatiguée, mais désormais je me sens davantage d’attaque, bien reposé. Motivée !
 
Je suis allée voir Samantha Bailly, j’ai fait une jolie photo ! J’ai beaucoup parlé d’Eroth, mon perso préféré de Souvenirs perdus. Je crois qu’elle a apprécié mon engouement.

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 1

 

 

A 11 heures 30, j’assisterai à la fameuse conférence sur la littérature ado en présence de personnes du genre fameuses, comme Cathy Cassidy (Les filles au chocolat), Joseph Delaney (L’Epouvanteur, Arena 13), ou encore le blogueur du Cahier de lecture de Nathan. ça promet d’être intéressant.

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 1

Quelques photos de la fameuse conférence !

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 1

 

 

13h 51

J’ai super faim.
Il y a de la queue à la cafétéria, une queue monstre, alors en attendant je vais voir David Gilson (la BD Bichon) pour rapporter un dessin à une amie.
J’ai revu Flore Vesco et fait dédicacer mon exemplaire de De cape et de mots ! Elle m’a écrit une belle charade en rimes, du grand art. J’en ai profité pour prendre une photo d’elle.
Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 1Flore Vesco avec Shishi !

 

 

Cette après-midi, rencontre officieuse avec Marie Pavlenko ! Comme PKJ a annulé ses dédicaces, elle va venir en solo pour les fans. J’ai hâte de lui parler de La Mort est une femme comme les autres..

 

19h 32

  Marie Pavlenko a été in-cro-yable ! Elle a fait asseoir tous ses lecteurs devant elle, elle a offert des sacs de toile et des badges préparés par Pocket Jeunesse. J’ai eu une dédicace qui déchire (« Salut beauté, tu aimes ce trou du cul de Baudelaire ? »), et Marie était… à fond, pleine d’énergie. Il y avait une super ambiance sur l’ancien stand de PKJ, transformé en coin lecture.

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 1Marie Pavlenko !

 

 

  Tant que j’y pense, Marie Pavlenko n’était pas venue seule, elle était avec l’auteur d’un livre appelé Cité 19, qui m’est inconnu. Et il a été confirmé que PKJ n’a pas annulé sa venue uniquement à cause de l’absence des scolaires le vendredi : beaucoup des employés de la maison ont perdu des proches dans les attentats du 13 novembre et ne se sentaient pas la motivation d’assurer leur programme avec ce noir au coeur.
  Je suis tombée sur Nadia Coste au stand des éditions Syros (je suis verte, j’avais raté ses horaires de dédicaces), et on a beaucoup bavardé: de ses débuts dans l’écriture, de ses futures publications, de l’impuissance des vampires… C’était intéressant et instructif.

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 1Nadia Coste

 

Je suis partie à dix-sept heures : j’étais fatiguée et j’avais tenu mon programme. Demain, dernier jour… ça passe atrocement vite.

 

 

 

6/12/15

11h 00

  Une queue terrible pour rentrer dans le salon ce matin. Je suis vite allée faire la queue (une autre !) pour revoir Carina Rozenfeld : c’est fou le monde qu’il y avait ! C’est notamment à cause du succès de son dernier livre, Le feu secret, co-écrit en anglais avec une auteure que je ne connais pas. Carina était contente de retrouver une lectrice de Doregon : c’est une série qui est passée relativement inaperçue à cause d’une histoire obscure de changement de fournisseurs.
Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Carina Rozenfeld, un peu de travers… Certaines photos buggent sur le blog, ça ne date pas d’hier, et je ne sais toujours pas comment y remédier…

 

  J’ai rencontré Manon Fargetton au stand des éditions Rageot : j’avais beaucoup aimé son livre Aussi libres qu’un rêve, sorti éaux éditions Mango il y a plusieurs années. Bonne nouvelle, il sera réédité l’année prochaine chez Castelmore !
  Maintenant je fais encore la queue, pour Anne-Laure Bondoux cette fois-ci. Autrement dit, ça en vaut largement la peine. Je n’ai pas de livre à faire dédicacer, mais je veux lui redire (ça fait toujours plaisir) combien j’ai adoré Tant que nous sommes vivants.

 

 

 

7/12/15

9h 35 [dans le train]

  Hier après-midi, Anne-Laure Bondoux a gagné le prix de la Voix des Blogueurs, 3ème édition, avec Tant que nous sommes vivants ! C’était ce que j’espérais, et je suis très heureuse pour elle. Timothée de Fombelle, lui aussi finaliste, était invité à la remise des prix ; lui et Anne-Laure ont beaucoup parlé, blagué ; ils forment vraiment un très bon duo.
Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Une photo (super floue, pardon) de la remise des prix !

 

En outre, j’ai fait dédicacer mon U4 – Stéphane, et j’ai pu prendre une belle photo de TOUS les auteurs d’U4 réunis, avec Shishi au milieu. Je ne pouvais rêver de mieux !

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Vincent Villeminot !

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Florence Hinckel maintenant !

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Et touuus les auteurs d’U4 quand ils ont posé avec Shishi ! Que demande le peuple ?

 

 

  J’ai retrouvé un animateur de ma colonie de vacances estivales : comme il est branché à la fois livres et vidéo, il a fait un reportage sur le SLPJ (je l’y ai aidé de mon mieux). Je vous mettrai le lien ici si vous voulez, ça viendra compléter mon compte-rendu.
  Je suis repassée faire coucou à Nadia Coste et Estelle Faye, puis dans le micro une voix a annoncé que le salon allait fermer ses portes… Le temps de sortir, de tourner une dernière séquence avec mon ami, et… le SLPJ 2015 était terminé pour moi.

 

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Estelle Faye…

 

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Jérôme Noirez…

 

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Taï-Marc Le Thanh (avec son joli bonnet)…

 

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Patrick McSpare…

 

 

 

 

Photos bonus :

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Le stand des éditions Gallimard !

 

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2

 

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Le premier niveau du salon vu d’en-haut.

 

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2Les livres de Pierre Bottero, toujours mis à l’honneur sur le stand des éditions Rageot…
J’ai failli rater cette édition par crainte d’attentats ; mais à ma connaissance rien de néfaste n’a été tenté par qui que ce soit. Il faut dire que la sécurité était bien assurée. Des moments de tension peut-être, des ballons qui éclatent et des gens qui crient (Natoo était invitée le vendredi, ça braillait dans tous les sens), mais nous en sommes tous ressortis sains et saufs… avec les oreilles qui sifflent et des étoiles plein les yeux.
  Un super bilan que cette année encore, tant du point de vue des rencontres d’auteurs que du point de vue professionnel : j’ai papoté avec pas mal d’éditeurs à propos d’envoi de manuscrits et de partenariats pour le Monde Fantasyque. A suivre !
  En tout, j’ai acquis 7 bouquins (le double de ce que j’avais apporté !). je vous les présenterai lors du Book Haul de décembre.
  Il n’y a que Benjamin Lacombe (dessinateur de renom) que je n’ai pu rencontrer : une heure avant le début de ses dédicaces, y avait déjà des mètres de queue ! Moi qui aime passer mon temps à parcourir toutes les allées de long en large, je ne me suis pas senti le courage d’autant attendre… Et puis il y avait d’autres gens à voir !
  Je suis super contente de mon voyage. Si des détails vous intriguent ou si vous pensez que j’ai oublié d’aborder un point crucial, parlez-m’en dans les commentaires !

 

Compte-rendu du SLPJ 2015, Partie 2

 

 

Les articles rassemblant toutes mes photos de l’exposition « Wonderland, la logique du rêve » : Rébecca Dautremer, Benjamin Lacombe et Gilles Bachelet, Anthony Browne et Chiara Carrer

 

 

Amitiés,

Shishi et Chinmoku.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s