Lire en Poche 2016 : compte-rendu

 

Salutations.

Lire en Poche 2016

Le 8 octobre 2016, je suis allée au salon Lire en Poche de Gradignan ! Et comme pour chacun des salons du livre auxquels je vais, je vous ai concocté un petit compte-rendu de l’événement.

  Cette fois-ci et contrairement aux compte-rendus précédents, pas de témoignage en direct : je n’ai pas pu souffler de tout l’après-midi, je n’ai pas trouvé le temps de rédiger quoi que ce soit.

 

  Cette année, le salon a battu son record de visiteurs, avec un coquet total de 23 000 entrées. Plus qu’Animasia ! Je pense que cette affluence est en partie dûe à la présence de Marc Levy, célèbre auteur de littérature générale. Son roman Et si c’était à refaire était offert – dans la limite des stocks, rapidement écoulés, je n’en ai pas eu… Il y avait une queue impressionnante pour ses dédicaces.
  Le parrain du festival était Pef, un auteur jeunesse *sort le champagne* qu’on connaît surtout pour les aventures de son Prince de Motordu, un personnage atypique et farfelu qui a pour particularité de toujours mélanger les mots qu’il veut prononcer ; cela donne « salade » pour dire « malade » ou « des belles lisses poires » pour « des belles histoires » par exemple… Je crois savoir que Pef a aussi tenu quelques conférences.
  Et le thème annuel de Lire en Poche était « Amour & Haine ». Pas mon préféré, je dois dire.

 

  Je n’ai acheté aucun livre cette année : question de budget… Mais j’en ai fait dédicacer trois :
  – Le Livre de Saskia – Enkidare, de Marie Pavlenko
  – 1,2,3… Foulard, d’Eric Sanvoisin
  – Macha ou l’évasion, de Jérôme Leroy

 

  Je suis arrivée sur les lieux aux alentours de 14 heures. Le périmètre était complètement fermé et gardé, bien sécurisé. J’ai fait un petit tour des différentes sections puis je suis allée voir Marie Pavlenko.
//Mon appareil photo a eu quelques ratés au niveau de la luminosité, et ce quels que soient mes réglages. Il faut dire qu’il approche les dix ans, c’est une vieille machine… C’est pour cela que certaines photos sont assez sombres.//

 

Lire en Poche 2016Marie déteste poser seule sur les photos ! Elle a insisté pour que je sois avec elle devant l’objectif. Elle se cache même carrément derrière mon épaule, tsss… Résultat, j’apparais pour la première fois en chair et en os sur le Monde Fantasyque. Verdict ?

 

Lire en Poche 20161,2,3… Foulard est un roman qui croupit dans ma PAL depuis des mois… Rencontrer Eric Sanvoisin m’incitera à enfin le lire, je pense !

 

Lire en Poche 2016Je n’ai pas parlé longtemps avec Jérôme Leroy mais ce fut une agréable rencontre.

 

Lire en Poche 2016Une photo de Marc Levy, prise de loin, en pleine dédicace…

 

Lire en Poche 2016… et la queue pour le voir, jusqu’à l’extérieur du bâtiment !

 

Lire en Poche 2016Quelques romans de l’auteure Amélie Nothomb, dans une jolie édition (mais sa tête est omniprésente, sur toutes les couvertures, c’est sacrément narcissique).

 

Lire en Poche 2016Une petite exposition basée sur le thème du salon, « Amour & Haine »

 

Lire en Poche 2016Et une autre exposition, cette fois-ci sur l’histoire des univers de comics, de leurs débuts à nos jours.

 

Lire en Poche 2016La librairie Mollat fête ses 120 ans en 2016. Une jolie sculpture était présentée en leur honneur.

 

Lire en Poche 2016 : Solène, Louise et ?Toute floue cette photo 😡
J’ai participé à un atelier de coups de cœur des ados, organisé dans la médiathèque voisine. Un événement de très petite envergure, mais ce fut l’occasion de rencontrer quelques gens sympathiques. Une petite photo de Solène, une jeune fille dont le nom m’échappe et Louise, qui participèrent à l’atelier avec moi !

 

Et maintenant, le bilan du salon. Comme précisé précédemment, aucun achat cette année, mais j’ai déniché de beaux goodies : des cartes, marque-pages, un crayon et un stylo. Les cartes finiront affichées dans ma chambre !

Lire en Poche 2016

 

Voici mes trois livres dédicacés. J’ai voulu me la jouer artisanale en découpant les biographies de leurs auteurs respectifs dans le programme papier de Lire en Poche, mais c’est écrit trop petit, on ne voit rien.

Lire en Poche 2016

 

CQFD…

  Cela fait maintenant six ans que je me rends tous les ans au salon Lire en Poche. Je commence à bien le connaître. J’y ai revu certains auteurs à plusieurs reprises (coucou Marie), j’y ai rencontré certaines de mes idoles (Pauline Alphen, par exemple)… Durant mes années collège, je m’y rendais avec notre club lecture. Nous faisions dédicacer les livres de notre CDI, nous assistions à des conférences parfois… De très bons souvenirs ! Petite anecdote, cette année, j’ai retrouvé mon ancienne documentaliste sur les lieux.
 

Lire en Poche 2016

Je dois dire que la tente des auteurs jeunesse est toujours trop petite à mon goût, les auteurs de littérature ados sont rares, mais nous avons eu droit à un auteur jeunesse comme parrain de cette 12ème édition, alors l’espoir est permis pour d’éventuelles valorisations à l’avenir. Je garde un espoir candide sur le sujet.

 

 

Bonus

Mon compte-rendu de l’édition 2015

 

Amitiés,

Shishi et Chinmoku.

 

Mais, nous n’avons vu Shishi nulle part sur ce salon ! Il n’a même pas posé avec les auteurs, tristesse… Il était un peu fatigué. J’ai préféré le ménager. Il reviendra en fanfare pour le salon de Montreuil en décembre…
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s