Compte-rendu du SLPJ 2016

Salutations.

 

SLPJ 2016Il est pas beau, mon montage Paint ? Celui qui dit non, je lui envoie un Stephenie Meyer par la Poste.

rr

rr

  Me voici, après des jours éprouvants, de retour du SLPJ 2016 ! Et, comme toujours depuis le début du Monde Fantasyque, je vous ai concocté un compte-rendu au top, photos à l’appui.

  Cette année, c’était la 3ème fois consécutive que j’allais au SLPJ. Le SLPJ, c’est quoi ? C’est le salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil en Seine Saint-Denis. Vous comprenez l’abréviation maintenant ?
  Le SLJP, c’est… 450 exposants, 700 rencontres, 4 scènes, une exposition au sous-sol (que je n’ai pas vue), 175 000 visiteurs (record battu cette année !).

 

  J’avais prévu de rencontrer les auteurs suivants :

Samantha BAILLY
Tai-Marc LE THANH
Manon FARGETTON
Carina ROZENFELD
Carole TREBOR
Vincent VILLEMINOT
Yves GREVET
Florence HINCKEL
Emma LANERO
Eric SENABRE
Cindy VAN WILDER
Clémentine BEAUVAIS
Marie PAVLENKO
Flore VESCO
Jean-Luc MARCASTEL
Nathalie STRAGIER
Arnaud CATHRINE
Sophie AUDOIN-MAMIKONIAN
Christelle DABOS
Estelle FAYE
Aurélie WELLENSTEIN

rr

Un sacré monde ! Certains pour des dédicaces, d’autres uniquement pour tailler une bavette. Au final, seuls deux auteurs furent absents : Emma Lanero, qui a attrapé une grippe juste avant le salon, et Eric Senabre, qui n’a pu venir pour cause de soucis personnels.
  J’ai également retrouvé du monde parmi les visiteurs : amis, blogueurs ! Notamment Honorine, du Blog-Livre d’Honorine, avec qui j’ai passé une bonne partie du salon samedi et dimanche. J’ai aussi croisé (mais sans oser leur parler) des blogueuses comme Saefiel, Nine, Bulledop et Audrey… Mais je suis timide et même si je les connais, je ne suis pas une très grande amatrice de Booktube ; je regarde quelques vidéos à l’occasion, sans plus. Aussi je me suis abstenue de me manifester.
  Comme je manque souvent d’astuce, j’avais complètement oublié mon projet (préparé sur plusieurs mois) de créer des cartes de visite pour mon blog. Je m’en suis souvenue deux jours avant mon départ, c’est-à-dire, bien trop tard. La boulette. Je me suis donc pointée sur les lieux sans carte ni badge à l’effigie du Monde Fantasyque, malgré mes bonnes résolutions prises l’an dernier ! Il y a pire comme imprévu, ça n’a pas gâché mon salon, loin de là ; j’étais juste déçue de mes propres incompétences. Et puis comme je suis une fille pleine de ressources (mais si) j’ai fini par me bricoler un badge à la pause déjeuner du samedi, dans un escalier. Je vous en joins une photo. Il était grossièrement découpé, un peu gros, mais efficace. (merci à Honorine de m’avoir soufflé cette bonne idée en me voyant gronder de dépit !)
SLPJ 2016Voici le fameux badge. (les textures des photos sont un peu spéciales : j’ai emprunté l’appareil photo de ma mère pour le salon, vu les fâcheuses tendances du mien à dérégler la luminosité aléatoirement dans les ambiances trop sombres à son goût. Il a huit ans. Il a vieilli.)

rr

  Comme les années précédentes, j’ai essayé de vous faire un compte-rendu du salon en temps réel, avec l’heure et la date de chaque note, comme un vrai journal de bord, et ouais. J’écris de moins en moins pendant les salons parce que j’ai de moins en moins de temps morts (ou alors je suis accompagnée, et écrire quand on est accompagné, ce n’est pas très sociable). Néanmoins, je pense vous avoir concocté un suivi acceptable, et des informations complémentaires sont disponibles dans cet article, bien sûr. Prêts à revivre le SLPJ maintenant, avec moi ?
 rr
Le vendredi matin, je suis arrivée avec une demi-heure d’avance : je pensais que le salon ouvrait plus tôt. Mais, grâce à un ami blogueur qui était exposant (merci Tom de La Voix du Livre si tu passes par là) j’ai pu rentrer avant l’ouverture ! J’ai découvert les stands encore recouverts de bâches, les exposants qui courent partout pour terminer de se préparer avant le début des visites… Et l’homme du haut-parleur, qui faisait un décompte régulier jusqu’à neuf heures pour informer les professionnels du temps qu’il leur restait. Il était drôle, celui-là.
Je vous laisse avec le compte-rendu rédigé en temps réel sur toute la durée du salon, et on se retrouve après pour le bilan !

rr

SLPJ 2016

rr

rr

SLPJ 2016

 rr

rr

rr

Vendredi 2 décembre – 15h19

  Aujourd’hui, la majorité des visiteurs sont des classes scolaires en sortie, et quelle ambiance ils mettent ! Des petits de maternelle aux collégiens, ça court, crie et bouscule dans tous les sens. Peu agréable d’être ballotée dans les allées au gré de leurs sursauts d’énergie, mais au moins ils animent le salon.
  Me voici plongée dans Louis Pasteur contre les loups-garous, de Flore Vesco, roman acheté ce matin (j’attendais le SLPJ pour l’avoir, mais ça faisait des mois que je le voulais) mais pas encore dédicacé. J’ai déjà réglé la plus grande partie de mes achats du salon pour avoir plus de temps à moi les autres jours – même si en conséquence je suis plus encombrée. Beaucoup d’auteurs ne seront là que ce soir pour la « nocturne » : le vendredi soir, le salon ferme à 21 heures au lieu de 19 ! Je prends une mause bien méritée dans la salle réservée aux enfants seuls (je suis mineure, j’en profite) puis je repars dans les allées.
SLPJ 2016Voici à quoi ressemblait mon sac à dos. Alors, vous m’avez croisée ?

 rr

rr

rr

Samedi 3 décembre – 9h33

  La soirée du vendredi s’est très bien terminée, malgré l’absence regrettable d’Emma Lanero, auteure du roman L’oeil de Chaac, qui a attrapé la grippe. Je suis déçue de ne pas avoir pu lui parler. Il faudra patienter jusqu’à l’année prochaine !

rr

rr

SLPJ 2016Que de couleurs dans les allées~

rr

rr

  Ce matin, j’assiste à une conférence sur la saga U4. ça promet d’être instructif. Après, je retrouve des amies et j’irai rencontrer Dame Sam, alias l’auteure de Tara Duncan

SLPJ 2016

 rr

rr

rr

22h05

  Voici le samedi fini et je suis fort fatiguée. Beaucoup de choses se sont passées aujourd’hui : j’ai pu rencontrer Nathalie Stragier, l’auteure de Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous. J’ai revu et taillé une bavette avec pas mal de monde, des amis et blogueurs aux auteurs. Le SLPJ est pour moi l’unique moyen de retrouver beaucoup de personnes en chair et en os, une fois l’an ; c’est précieux.
  La rencontre avec Dame Sam s’est bien passée : des échanges de banalités, une signature et une photo à deux, bon bilan, aucune anecdote notable. Je trouve juste dommage d’avoir dû passer une heure dans la queue uniquement pour la voir.
  J’ai bouclé tous mes achats dans l’après-midi pour être plus libre demain. Ces petits craquages, après le vide littéraire de ces derniers mois, fut très agréable.
SLPJ 2016Les éditions Syros ont mis le paquet pour faire la promo d’U4.

rr

rr

  A dix-neuf heures, les éditions Gulf Stream ont organisé un petit apéritif avec des blogueurs et des auteurs de la collection Electrogène. L’ambiance était sympathique, à la bonne franquette, même si je suis malheureusement restée à l’écart du gros des invités : les autres blogueurs se connaissaient déjà entre eux, quand mon réseau est plutôt bancal. Je me suis contentée d’écouter les autres parler de loin ; en plus je vous dis pas, je suis dure d’oreille donc je pigeais que dalle, je restais muette comme une stalkeuse gênante dans les fêtes. Heureusement qu’ensuite, Cindy Van Wilder nous a teasée sur le roman à venir Ferenusia, le tome 4 des Outrepasseurs, mi-suite mi-spin-off ! (j’ai pu rencontrer Ericka lors de cet apéritif, même si notre échange fut bref ; je l’avais vue distribuer des cookies aux auteurs avec une amie tout l’après-midi, sans la reconnaître)
  Je vais dormir désormais ! La fatigue m’accable et je veux être en forme pour ma dernière journée.

rr

rr

SLPJ 2016Manon Fagetton, l’auteure de la trilogie June, d’Aussi libres qu’un rêve, de L’Héritage des Rois-Passeurs, et bien d’autres romans encore.

rr

rr

rr

SLPJ 2016Samantha Bailly, auteure polyvalente de romans, manga et BDs… et booktubeuse à ses heures. Souvenirs perdus, Nos âmes jumelles, Alchimia, c’est elle !

 rr

rr

rr

SLPJ 2016Nathalie Stragier, l’auteure de la trilogie humoristique Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous.

rr

rr

rr

SLPJ 2016Marie Pavlenko, qui a écrit mon coup de coeur 2016 La Mort est une femme comme les autres ; je le cite à tout bout de champ, ce bouquin, mais c’est plus fort que moi. Je n’ai pas lu Marjane, sa grande série du moment (temps et budget exigent, il faut faire des choix !)… Tailler une bavette avec elle (le samedi soir en plus, on était lessivées) fut un grand plaisir.

rr

rr

rr

Dimanche 4 décembre – 12h 40

  J’ai pris une pause dans la salle des enfants seuls pour manger un morceau avec des amies. Ce matin, nous avons vu Christelle Dabos, l’auteure de La Passe-Miroir ! La queue était atrocement longue mais nous sommes arrivées assez tôt et notre tour est venu rapidement. J’ai parlé ensuite avec Estelle Faye (La Voie des OraclesLa Voie des Oracles), Aurélie Wellenstein (Le roi des fauves), et Flore Vesco (De cape et de mots). On ne s’en lasse pas ! Malheureusement, la blogueuse tête en l’air que je suis a oublié de prendre des photos de ces auteures quand j’étais avec elles. Tristesse ! J’ai oublié un tas de choses pour ce salon, des photos aux livres à faire dédicacer…
SLPJ 2016Que de romans alléchants au stand des éditions Didier Jeunesse !

rr

rr

rr
16h 43

  Me voici dans une conférence à la scène littéraire : Flore Vesco et Stéphane Servant, respectivement auteurs de De cape et de mots et de La langue des bêtes, participent à une rencontre autour du prix de la Voix des Blogueurs, qui en est cette année à sa quatrième édition. Flore et Stéphane sont les finalistes du prix ! Les blogueurs organisateurs du prix font durer le suspense et les auteurs parlent de choses fort intéressantes ; notamment, leur relation avec la blogosphère. Ils disent éviter de lire les chroniques sur leurs propres ouvrages, mais être amateurs des blogs sur les romans des autres, pour « voir ce qui se fait » dans l’actualité. Tous deux soulignent l’influence des blogueurs auprès des lecteurs de tous poils.
SLPJ 2016Stéphane et Flore sur le qui-vive, dans l’attente de l’annonce du prix…
  La sentence est tombée, Flore Vesco est la lauréate, pour la 4ème édition du prix La Voix des Blogueurs, grâce à son roman De cape et de mots ! Je suis très heureuse pour elle, et je craignais une déception, car La langue des bêtes avait reçu d’excellentes critiques lors de sa sortie. De Stéphane Servant, je n’avais lu que le roman Le cœur des louves, et j’étais restée assez dubitative quant à son style.
  Flore avait, à ses dires, du mal à organiser ses pensées après que le verdict soit tombé, mais elle nous a sorti un discours au top. C’est mignon.
SLPJ 2016Et une petite photo des jurys de la Voix des Blogueurs avec les deux auteurs !

 

 

SLPJ 2016Christelle Dabos, on ne la présente plus : elle a écrit La Passe-Miroir, dame ! Je maudis l’éclairage cru du stand Gallimard : pas habituée à l’appareil photo que j’utilisais, je ne savais pas régler la luminosité. ça aurait pu être pire comme résultat, ceci dit.

 

 

SLPJ 2016Même excuse que pour Christelle concernant la luminosité douteuse, même si cette fois c’était sur le stand des éditions Gulf Stream, et non plus chez Gallimard ! J’ai enfin pu parler à Cindy Van Wilder ; vous savez, elle a écrit Les Outrepasseurs, Memorex… Elle est super sympa, et son rire, son rire est si communicatif !

 rr

rr

Lundi 5 décembre – 7h 36

  Ce matin, réveil à 5 heures et des balais pour prendre mon train à 7h30. Je ne me sens pas très fatiguée mais je ne doute pas que le contrecoup de ces trois derniers jours va bientôt me tomber dessus (EDIT : nous sommes maintenant le 10 décembre et voilà, je suis crevée depuis le 6). Je ferai le bilan de ce SLPJ plus tard ; après avoir terminé ce compte-rendu en temps réel, j’espère trouver le courage d’avancer dans les prochaines chroniques du blog.
  Celle édition s’est avérée plus « légère » que les deux précédentes au niveau des dédicaces : à quelques exceptions près je n’ai jamais eu de queues impossibles, ni raté des auteurs. J’ai aussi eu le plaisir de faire ce salon majoritairement accompagnée d’amis, de passage à Montreuil ou Parisiens. Je suis une grande solitaire des conventions, mais ces aventures à plusieurs m’ont beaucoup plu.
  Je n’ai pu rencontrer deux auteurs : Emma Lanero qui a attrapé une grippe avant le salon (c’était bien le moment tiens !) et Eric Senabre ne s’est pas montré pour cause de soucis personnels. J’espère que ce n’est rien de trop grave.
  J’affirme d’ores et déjà que cette année, l’aspect humain du salon a prédominé pour moi ; c’est une bonne chose. Et tio, j’avais oublié qu’il faisait à ce point chaud dans les allées !

 rr

rr

~Bilan à tête reposée~

  Pour ce salon, j’ai amené 10 romans, et j’en ai acheté 7 ; sachant que deux sont restés sans dédicace, ça me fait un total de 15 romans dédicacés ! Nommer toutes les personnes vues à l’occasion serait compliqué mais je mentionne spécialement ma mafia (qui se reconnaîtra), Honorine, Tom, Nathan, Ericka, et la flopée d’auteur.es tous plus sympathiques les uns que les autres.
  A refaire dans un an, cela va sans dire, à condition que mes enjeux scolaires me le permettent…
SLPJ 2016Bilan matériel du SLPJ, en image. La poche de gauche, je vais la découper pour en faire un poster (instinct de bricolage, quoi ?). Plein de marque-pages, de catalogues, de cartes postales… A gauche la pile de romans que j’ai achetés, à droite celle des livres que j’ai amenés.
rr

Shishi a été relativement absent des photos, cette année. C’est ma faute, gourde que je suis, j’avais oublié (encore !) de lui faire un dessin spécial. Il fut présent par la pensée, voilà tout. Et sur mon magnifique badge en pendentif, cela va de soit.

rr

Et maintenant, les quelques photos que je n’ai pu caser au fil de ce compte-rendu : les quelques instants immortalisés de la conférence sur U4 du samedi matin…

SLPJ 2016De gauche à droite, le blogueur Tom, de la Voix du Livre, les trois dessinateurs qui sont intervenus dans U4 – Contagion.

rr

SLPJ 2016Florence Hinckel et Carole Trébor, deux des auteurs d’U4.

rr

SLPJ 2016Sylvain, Dess-Laura et Claire trois des quatre gagnants du concours de fanfiction U4. Ici il manque Clara Suchère, que je voulais absolument rencontrer, et que j’ai ratée. Mes aïeux, je suis dégoûtée. J’ai pisté les gagnants dans les allées du salon le samedi soir, je n’ai pu retrouver que Claire pour faire dédicacer mon exemplaire de U4 – Contagion ; les autres, à charge de revanche !

rr

SLPJ 2016Les quatre auteurs des premiers U4. De gauche à droite : Vincent Villeminot, Florence Hinckel, Carole Trébor et Yves Grevet.

rr

SLPJ 2016A la fin de la conférence, tous les membres de l’aventure U4 se sont rassemblés sur le devant de la scène. Dame, ils y rentraient à peine tant ils étaient nombreux ! Et ils ne rentrent pas tous sur ma photo, vous vous en doutez…

rr

 

 

Et vous alors, vous y étiez, au SLPJ ? Vous avez aimé, quels souvenirs en avez-vous ramené ? Dites-moi tout, je suis Toutouïe.

(Toutouïe. comme le Yo-kai. Non ?)

 

rr

Amitiés,

Shishie et Chinmoku.

 
Publicités

2 commentaires sur “Compte-rendu du SLPJ 2016

  1. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce compte-rendu ! Le SLPJ, c’est une telle aventure… Et t’as vu plein de beau monde ! (j’ai vraiment très très très envie de lire « La mort est une femme comme les autres », à chaque fois que tu en parles, je me rappelle qu’il faut que je le lise…).
    Sinon, je constate qu’apparemment mon discours de remerciement au prix de la Voix des blogueurs n’était pas trop catastrophique : c’est cool, me voilà rassurée, car je suis incapable de me rappeler de ce que j’ai pu articuler.
    Et enfin, un petit point sur lequel nous ne sommes pas d’accord : j’ai lu « Le Coeur des louves »… et j’ai trouvé ça magnifique ! On en débattra la prochaine fois qu’on se croise !
    Bye bye !

    Aimé par 1 personne

    • Il était super ton discours, je me souviens pas non plus de tous les détails, mais tu n’as pas bafouillé !
      « Le coeur des louves » avait un côté trop « sauvage » pour moi, je n’aime pas ce genre de roman sur des relations mère/fille de surcroît. Mais c’est subjectif encore une fois, et je l’ai lu il y a deux ou trois ans !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s