Tag Adieu 2016

Salutations.

 

Comme l’an passé, les éditions Pocket Jeunesse nous proposent un tag qui va nous permettre de dire adieu à 2016 en toute sérénité. 15 questions littéraires pour faire le bilan de l’an passé et se préparer pour 2017. En plus, Le Blog-Livre d’Honorine m’a taguée !

rr

rr

Adieu 2016

 rr

rr

1.Vos trois lectures préférées de l’année.

  La Mort est une femme comme les autres, de Marie Pavlenko ; j’en parle une dernière fois comme coup de cœur de l’année, après on passe à 2017, promis… Le Songe d’Adam, de Sébastien Péguin, un fantastique roman d’horreur… et Sorceleur, d’Andrzej Sapkowski, de la fantasy de maître ! Que de bonnes découvertes en 2016. Il y en a certainement quelques-uns de plus, mais leurs titres ne me reviennent pas. On se contentera de ceux-là.

 rr

rr

2.Vos trois plus grandes déceptions.

  Sans hésitation, Les Messagers des vents, de Clélie Avit, une énorme déception alors que quasiment toute la blogosphère s’est agitée autour. Je ne crois pas avoir connu d’autres déceptions du même acabit, sinon quelques lectures un peu plus faibles que les autres. Dan-Machi, de Fujino Omori, qui m’a déçue à cause de la simplicité de son style, et les deux derniers romans d’Amélie Nothomb, Le crime du comte Neville et Riquet à la houppe, que je n’ai même pas chroniqués. Un style qui se veut poétique mais qui manque singulièrement de légèreté, de grandes attentes qui s’échouent avec des fins sans intérêt. Je ne suis toujours pas convaincue par Amélie, et si le prochain ne me séduit pas, je ne tenterais plus…

 rr

rr

3.Le meilleur roman PKJ lu cette année.

  Je dois avouer lire peu de Pocket Jeunesse par rapport à d’autres maisons d’éditions ; je pense en avoir lu en prêt de bibliothèque, mais je ne saurais me rappeler précisément lesquels. Ça la fout mal ! Par contre, j’ai dévoré plusieurs tomes des Annales du Disque-Monde, de Terry Pratchett, chez Pocket. Ça compte, dites ?

 rr

rr

4.Votre livre préféré dans un genre qui n’est pas votre genre préféré.

  Compliqué, ça. Je dirais Le Songe d’Adam, qui est un roman d’horreur ; les romans d’horreur, j’en lis peu, car peu parviennent à m’effrayer. Celui-ci a réussi néanmoins !

 rr

rr

5.Le meilleur nouvel auteur lu.

  Sébastien Péguin, l’auteur entre-autres du roman Le Songe d’Adam aux éditons de l’Homme Sans Nom. J’ai découvert l’une de ses nouvelles dans le recueil Légendes abyssales et plus de doute, j’adore ce qu’il fait. Dans ma wishlist 2017, Chesstomb, un autre roman qu’il a signé sous le pseudonyme de John Ethan Py.

 rr

rr

6.Le premier roman lu en 2016.

  Diantre, je ne m’en souviens plus. Pendant tout l’année 2016 (je vais recommencer en 2017) j’ai cessé de noter mes lectures au jour près… Je me souviens de mon dernier roman de 2015, aka le tome 2 de La Passe-Miroir, que j’avais terminé le soir du Nouvel An, mais le premier de 2016 par contre, je sèche.

 rr

rr

7.Le dernier roman lu en 2016.

  A vue de nez (je rédige cet article le 28 décembre) ce sera soit Gargantua, de François Rabelais, lecture scolaire qui m’ennuie au plus haut point, soit U4 – Contagion que j’attends de commencer depuis des semaines. Suspense. J’espère réussir à finir Gargantua d’ici le 31 décembre.

 rr

rr

8.La meilleure série livresque.

  Les Outrepasseurs, de Cindy Van Wilder ! Farouk sait à quel point j’ai galéré pour obtenir le tome 1 début 2016 : des problèmes de livraison à répétition qui m’ont convaincue de ne plus jamais faire confiance à la Fnac. Mais mes premiers mois de l’année ont été rythmés par les lectures successives des trois tomes de la série, et désormais, j’attends avec impatience Ferenusia, moitié-suite moitié-spin-off de la trilogie, qui sortira en février. Une série qui a marqué mon année, c’est certain.

 rr

rr

9.La meilleure adaptation cinématographique/en série.

  Je regarde très, très peu de films et de séries. Moins de cinq films par an, et je ne suis certaines séries que depuis début 2016. Les deux seules séries que je suis sont Game of Thrones et Les 100¸mais je n’ai lu l’œuvre originale ni de l’un, ni de l’autre. Shame ! Ainsi il me serait bien difficile de citer la moindre œuvre adaptée, aucune ne me vient à l’esprit. Si ça se trouve, je n’en ai regardé aucune en 2016.

 rr

rr

10.Le meilleur souvenir livresque.

  Dur. Mon année 2016 a compté beaucoup de moments forts, même si mes meilleurs souvenirs lui sont antérieurs. La venue de Christelle Dabos en mars sur Bordeaux, bien sûr, est un excellent souvenir, mais je crois que la palme est tenue par le SLPJ de cette année. J’y ai retrouvé tout un groupe d’amies avec lesquelles je ne parlais jusque-là que par Internet (ma mafia, bises à vous), et comme je l’ai déjà souligné dans mon compte-rendu du salon du livre de Montreuil, le bilan « humain » de l’édition 2016 a pour moi été exceptionnel, bien meilleur que celui de 2014 et 2015.

 rr

rr

11.Le livre dont tout le monde a parlé (que vous l’ayez lu ou non).

  Harry Potter et l’enfant maudit, sans hésitation. Quel bruit il a fait celui-là ! Je suis en train de le lire, en version originale, pour tester mon anglais. Je comprends deux mots sur trois, je suis embarquée dans l’histoire, malgré les avis très divergents sur cette suite qui n’en est pas une…

 rr

rr

12.Le livre que vous avez le plus conseillé.

  La Mort est une femme comme les autres, de Marie Pavlenko. Sur le blog, IRL, par mails, tous terrains compris. Promis, PROMIS, je me calme maintenant.

 rr

rr

13.Le livre avec la plus belle couverture.

  Je n’arrive pas à arrêter mon choix sur un livre en particulier, alors je vais en citer tout une brochette : Les Outrepasseurs de Cindy Van Wilder, avec une couverture découpée, du brillant et des rabats qui rajoutent des détails. Le Songe d’Adam, de Sébastien Péguin, pour ce cerf dont on ne sait s’il est flou ou écorché de partout, et les tons délicieusement sombres de la Forêt Noire derrière lui. Le roi des fauves, d’Aurélie Wellenstein, pour cette super composition à base d’un cerf, d’un loup, d’un corbeau et d’un homme, qui forme un visage fantasmagorique du plus bel effet, et qui reflète parfaitement l’esprit du roman.

 rr

rr

14.L’auteur le plus lu.

  Vincent Villeminot, ce monstre, qui a sorti pas moins de cinq livres en 2016 ! Forcément, j’en ai lu trois ou quatre (je ne sais plus les compter !) depuis le début de l’année.

 rr

rr

15.Le livre que vous attendez le plus en 2017.

  A voir, je ne surveille pas les sorties littéraires de très près. Mais j’attends plus particulièrement le tome 3 de la série de La Passe-Miroir (qui est surpris ?) de Christelle Dabos, les prochains romans de Samantha Bailly et Marie Pavlenko, le tome 2 d’Alchimia par Samantha et Miya, les Elementaux ou Elementaires de Nadia Coste (le nom précis m’échappe), et le #NouveauRoman écrit à quatre main par Cindy Van Wilder et Agnès Marot. Que de belles sorties dans mon collimateur, finalement !

 rr

 rr

Je profite de ce tag pour enchaîner sur un bilan plus général.

 rr

En 2016, le Monde Fantasyque a changé de plateforme, passant d’Eklablog à WordPress ; ce faisant, il a perdu ses 20-25 visiteurs quotidiens vers des chiffres quasi-nuls pendant cinq mois, avant de repartir vers du 5-10 visiteurs depuis octobre. La pente se remonte petit à petit malgré cette triste perte de visibilité.
En 2016, j’ai publié au moins 70 articles. Avec le changement de plateforme, je serais bien en peine de les compter avec davantage de précision.
  En 2016, j’ai découvert les auteurs Jocelyn Canonne pour son roman Larcin pas Malin, et Renaud Marhic pour sa série Les Lutins Urbains. D’autres partenariats ont été conclus avec la maison d’éditions Flammèche et le site d’auteurs indépendants de l’Attelage.
  En 2016, j’ai fait une lecture commune avec La Noble Demoiselle, du blog Crocbooks, autour de Cinder, de Marissa Meyer. Une autre a été avortée en cours de route pour cause de saturation du bouquin appliquée, : il s’agissait des Ames vagabondes, lues avec Nituti, du blog du même nom. Paix à nos âmes dépassées par le style de Stephenie Meyer !
  En 2016, j’ai davantage approché la blogosphère et le Booktube Game. Je me suis fait davantage d’amis blogueurs, et c’est très rafraîchissant d’avoir enfin quelqu’un à qui parler de ses lectures, coups de cœur ou coups de gueule littéraires. De se nominer dans des tags. De s’identifier dans des conversations.
  En 2016, Shishi a eu droit à une refonte de son design. Il est revenu avec une couleur de poils, des dents, des oreilles plus grandes et des sourcils. Ça lui a plu, je crois.

 rr

  En 2016, j’ai commencé un Bullet Journal. Je suis conquise par la méthode et je continuerai en 2017.
  En 2016, j’ai écrit six nouvelles. Trois ont été récompensées de prix littéraires.
  En 2016, j’ai ENFIN attaqué Game of Thrones. J’en suis à la saison 5, épisode 7 ; ma mission, rattraper tout mon retard avant la sortie de la saison 7.
  En 2016, je me suis mise au thé. Du thé noir. Brûlant et sans sucre. Hummmm.
  En 2016, j’ai déprimé. J’ai vaincu le spleen après plusieurs mois de lutte. Je ne veux pas retomber.
  En 2016, j’ai fait le NaNoWriMo de novembre ; j’ai écrit 26 656 mots.
  En 2016, ma liseuse m’a lâchement lâchée avec ce qui ressemble très fortement à de l’obsolescence programmée. Je rage.

 rr

rr

Et toi, qu’as-tu fait en 2016 ?

A l’année prochaine.

 

Shishi et Chinmoku.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s